Facebook devrait permettre aux éditeurs de vendre des abonnements

Facebook serait en passe de pousser ses utilisateurs à faire quelque chose qu’ils n’ont pas l’habitude de faire sur la plateforme : s’abonner et payer pour lire les news des grands médias.

Facebook envisage de laisser les éditeurs intégrer un paywall

Alors qu’aujourd’hui on peut s’abonner à une Page pour recevoir des notifications de ses publications, Facebook serait en train de mettre en place une fonctionnalité de type paywall pour permettre aux utilisateurs de s’abonner directement aux éditeurs depuis son application mobile, d’après le Wall Street Journal.

Cette fonctionnalité, longtemps réclamée par les grands médias, est prévue pour être déployée à la fin de l’année 2017. Mais, attention, elle ne sera disponible que dans les Instant Articles.

Compte tenu du fait que cela concerne que les sites de news qui font déjà payer la lecture des articles sur leurs sites à l’unité ou par abonnement mensuel, qui garde l\’argent ?

D’après le WSJ, Facebook est censé envisager un modèle de paiement mesuré, où les utilisateurs pourraient lire certains articles, potentiellement 10, gratuitement chaque mois avant d\’être invités à payer.

Le WSJ rapporte qu\’un système de paiement à l’étude serait que Facebook prenne les informations de paiement des utilisateurs, mais laissent les éditeurs récupérer tous les revenus générés par les abonnements payants depuis l’application mobile Facebook.

L’objectif pour Facebook étant d’attirer à lui tous les grands médias ayant des paywalls et qui ne voulaient pas utiliser pour ne pas offrir gratuitement tous leurs articles.

De plus, en adoptant ce modèle, Facebook espère générer plus de revenus publicitaires qu’il partagerait avec les éditeurs à qui reviendrait 70% des recettes.

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO en tant que Consultant.