YouTube : Pas de monétisation pour les chaînes ayant moins de 10.000 vues

Suite au boycott des grands comptes d’annonceurs pour protester contre l’affichage de leurs publicités sur des contenus choquants, notamment sur des vidéos YouTube, a déjà pris certaines mesures. Et il continue.

YouTube : Pas de publicité pour les chaînes ayant moins de 10.000 vues

Ainsi, après avoir fourni des outils aux annonceurs pour gérer l’emplacement de leurs pubs, il utilise maintenant l’intelligence artificielle et le machine learning pour détecter les contenus choquants et injurieux afin de bloquer les publicités.

Il a aussi mis en garde les éditeurs Adsense  (blogueurs) qui ne modéraient pas les commentaires abusifs publiés sur leurs contenus.

Maintenant, Google a décidé de cibler les YouTubeurs qui monétisent leurs contenus vidéos avec des publicités issues de Google AdWords. Et désormais, il restreint la diffusion de la publicité sur les chaînes qui ont moins de 10.000 vues au total. Et ce, selon lui, pour protéger les créateurs de vidéo, mais sans doute aussi les annonceurs.

Voici ce que YouTube déclare dans son post annonçant le blocage de la publicité :

À compter du 6 avril 2017, les chaînes comptant moins de 10.000 vues

Ce nouveau seuil nous donne suffisamment d’informations pour déterminer la validité d’une chaîne. Il permet également de confirmer si une chaîne suit nos orientations communautaires et politiques de l’annonceur.

En gardant le seuil à 10.000 vues, nous assurons également qu’il y aura un impact minime sur nos créateurs en herbe.

Cette restriction est donc déjà entrée en vigueur.

Présentation du Programme Partenaire YouTube

Le Programme Partenaire YouTube permet aux créateurs de monétiser du contenu sur YouTube de différentes façons, notamment grâce aux annonces, aux abonnements payants et au merchandising.

Le Programme Partenaire vous permet également de :

  • Développer vos sources de revenus : YouTube est la plus grande communauté de partage de vidéos en ligne au monde. Le contenu monétisé mis en ligne vous permet ainsi de toucher une audience internationale.
  • Gagner en flexibilité grâce à un accord non exclusif :
  • Suivre et gérer vos performances : les rapports de vous permettent de suivre vos performances et vos revenus sur YouTube, et vous offrent les données nécessaires pour développer votre chaîne.

Critères de participation au Programme Partenaire YouTube

Votre chaîne peut être éligible au Programme Partenaire YouTube si elle remplit les critères suivants :

  • Le programme est disponible dans votre pays. Les utilisateurs de certains pays seront peut-être invités à s\’inscrire via un formulaire. Si le programme n\’est pas disponible dans votre pays, une notification apparaît dans les paramètres de .
  • Vous mettez en ligne du contenu original et de bonne qualité susceptible de plaire aux annonceurs.
  • Le contenu de vos vidéos est conforme à nos Conditions d\’utilisation et au Règlement de la communauté YouTube.
  • Vous avez pris connaissance des droits d\’auteurs qui s\’appliquent au matériel éducatif. Regardez une courte vidéo de présentation des notions de base sur les droits d\’auteur.

Vous ne pourrez pas monétiser les vidéos incluant l\’un des contenus suivants sans avoir obtenu l\’autorisation explicite du créateur ou du producteur de ces contenus :

  • Titres ou extraits de morceaux de musique n\’étant pas éligibles au partage des revenus Musique (y compris les paroles, les reprises et les musiques de fond).
  • Graphiques et images (y compris les photos et illustrations).
  • Images de films ou de télévision.
  • Images de jeux vidéo ou de logiciels. En savoir plus sur la monétisation de ce type de contenus.
  • Représentations en direct (y compris les concerts, événements sportifs et spectacles).

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO en tant que Consultant.