Twitter envisage-t-il une version Premium avec abonnement payant ?

Cela fait maintenant 6 ans que a racheté TweetDeck pour éviter que cet outil massivement utilisé par les professionnels et autres Community Managers ne finisse par faire de l’ombre à sa propre plateforme dans la gestion des Tweets.

Twitter envisage-t-il un abonnement payant Premium pour utiliser TweetDeck ?

On connaît les difficultés qu’a pour établir un business modèle pérenne à même de lui assurer des revenus garantis. Et ces derniers résultats financiers sont là pour témoigner de sa difficulté à mieux rentabiliser son service.

Du coup, vient de se rappeler de l’existence de son appli TweetDeck acquis 6 ans plus tôt.

Dans un sondage envoyé à certains utilisateurs dits influenceurs qui utilisent TweetDeck, Twitter a demandé quelles fonctionnalités ils aimeraient voir ajoutées à une version “Avancée” (et donc payante) de Tweetdeck.

Après cela, les répondants devaient indiquer, dans la suite de cette enquête, s’ils seraient prêts à payer pour une version plus complète du client (outil) qui, par ailleurs, avait été presque oublié par Twitter lui-même.

Twitter a répondu à The Verge qu’il n’a pas encore commencé à développé une nouvelle version de son application TweetDeck rachetée pour la somme de 40 millions de dollars en 2011.

Mais il reconnaît actuellement sonder certains utilisateurs afin d’évaluer leur intérêt pour une offre “avancée” :

Nous allons mener cette enquête afin d’évaluer l’intérêt pour une nouvelle version plus améliorée de Tweetdeck.

Nous menons régulièrement des enquêtes auprès des utilisateurs pour recueillir des avis sur l’expérience Twitter des gens pour mieux informer nos décisions d’investissement produit, et nous explorons plusieurs manières pour faire en sorte que TweetDeck soient encore plus valable pour les professionnels.

Rappelons que TweetDeck est actuellement gratuit et vous permet d’ajouter à son interface autant de colonnes que vous souhaitez pour voir vos notifications, planifications, les timelines des autres et les Tweets avec hashtags spécifiques ou des mots clés sur un seul écran.

D’autre part, avec TweetDeck Team, il est possible pour une entreprise de partager un seul compte Twitter en créant des sous-comptes Twitter pour tous les salariés de l’entreprise.

Il est fort à parier que ces futures fonctionnalités de TweetDeck vont s’adresser aux spécialistes du marketing toujours en quête des tendances des consommateurs, et aussi aux journalistes qui ont besoin de garder un oeil sur les dernières news, ainsi que les analystes qui suivent les conversations à travers le monde.

Pour ma part, je pense qu’après la fermeture de Dashboard, 6 mois après son lancement, Twitter revient vers TweetDeck dont il avait commencé à transférer certaines fonctionnalités vers Twitter Dashboard.

La mayonnaise n’ayant pas pris, il envisage maintenant de s’intéresser à TweetDeck, où est regroupée la majorité des pros qui utilisent Twitter, pour améliorer cet outil pour in fine proposer une version premium payante.

Et peut-être qu\’il fera de son appli et site officielle Twitter.com la version light (gratuite) avec peu de fonctionnalités par rapport à la version pro payante de Twitter qui sera TweetDeck (Twitter Pro) avec de nombreuses fonctionnalités devant intéresser les professionnels.

Auteur : Noel Nguessan

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe en tant que nom de domaine depuis 2007 comme site de mon entreprise avant de devenir en 2010 un site d'information SEO à part entière. Pour ma part, j'ai été intégré le monde de l'internet 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000. Par la suite, après avoir exercé très tôt en free-lance auprès de plusieurs start-ups jusuq'en 2010 en tant développeur Web, je suis tout naturellement arrivé au référencement Web, notamment après avoir lu les premiers articles SEO d'Olivier Andrieux (Abondance.com) qui m'a beaucoup inspiré dans ce métier. Je lui dit merci. J'ai ainsi pu poursuivre ma carrière en travaillant discrètement en free-lance pour des agences Web qui créaient des sites mais avaient ponctuellement besoin de quelqu'un qui pouvait leur fournir des recommandations d'optimisation web en fonction de la clientèle. Je pense avoir longtemps respecté les règles de discrétion de mes apporteurs d'affaires et surtout avoir bien rempli les différentes missions à moi confiées. Aujourd'hui, la retraite se rapproche. Alors je passe le plus clair de mon temps à divulguer le marketing internet et des réseaux sociaux à travers mon site Arobasenet.com... Certes, il s'agit sur ce site de relayer des news SEO de sources anglaises, mais c'est un travaille plus que passionnant. Tant je découvre des articles d'intérêt que je partage mes fidèles lecteurs. Arobasenet.com, c'est à ce jour (Juillet 2021) : - 6.784 articles publiés depuis 2010 - Plus de 34 millions de pages vues - 300.000 pages vues en moyenne par mois.