Google Search répond aux recherches avec requête emoji via Twitter

En plus de toutes les langues que comprend Google, vous pouvez désormais ajouter “emoji” à la liste.

Google Search répond aux recherches avec requête sous forme d\'emoji via Twitter

En effet, annonce être maintenant compatible avec l’emoji, et donc capable de le comprendre et de l’interpréter.

Sur , il suffit de sélectionner un emoji et de l’utiliser dans un Tweet en mentionnant le compte “@Google” pour que Google vous réponde en vous retournant un lien renvoyant vers une page de résultats locaux pertinents, et donc en rapport avec l’emoji.

Cette semaine, Google a rendu disponibles plus de 200 fonctions de Tweet pour emoji. En fait, chaque fonction emoji correspond à une page de résultats locaux ou de proximité. Google doit donc pouvoir vous géolocaliser via Twitter pour pouvoir vous répondre correctement.

C\’est à partir de votre position actuelle, et donc de l\’endroit d\’où vous le mentionnez sur Twitter, qu\’il affinera le lien renvoyant vers des résultats de proximité personnalisés.

Par exemple, si vous tweetez un emoji représentant un hamburger et mentionnez @Google dans votre Tweet, Google vous enverra immédiatement une liste de restaurants proches de vous qui servent des hamburgers.

C’est ce qu’explique Google dans la vidéo ci-dessous :

Voici un autre exemple avec un emoji représentant une pizza@Google :

Google est ainsi capable de comprendre et répondre à plus de 200 emojis classés dans des catégories allant de l’alimentation, à certains produits de consommation en passant par des événements…

Si vous tweetez un emoji à Google qu’il ne comprend pas, il vous répondra en vous suggérant d’essayer une autre recherche.

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO.