1 Milliard de demandes de suppression de liens traitées par Google en 1 an !

Google Transparence des informations révèle que les titulaires du droit d’auteur ont demandé à de supprimer plus d’1 milliard de ayant porté atteinte à leur droit depuis son moteur de sur les 12 derniers mois.

Car, les ayants droit continuent à inonder Google avec des demandes de suppression conformément aux dispositions prévues par la loi DMCA, ciblant les “liens pirates” dans les résultats de recherche de Google.

Cette semaine, TorrentFreak a additionné les au mois le mois du rapport de transparence de Google et a trouvé qu’au cours des 12 derniers mois, Google a été invité à retirer plus d’1 milliard de liens de contenus présumés en infraction. Soit plus précisément 1.007.741.143 de demandes.

Plus de 90% des liens, soit 909.975.530 ont été finalement retirés. Le reste des liens signalés a été rejeté parce que ces liens n’étaient pas valides, ne contrevenaient pas ou étaient des copies de demandes antérieures.

Pour les autres chiffres, il y a eu en une année :

  • 126.930.097 URLs considérées comme dupliquées.
  • 17.320.909 URLs non valides.
  • 44.579.989 URLs rejetées.

Au total, Google a maintenant traité ou vérifié, depuis Juillet 2012, un peu plus de 2 milliards d’URLs pirates provenant de 945.000 noms de domaine différents.

Et ce qui reste surprenant, c’est cette accélération soudaine qui fait qu’aujourd’hui, Google arrive à recevoir plus d’un milliard de demandes en une seule année. Alors que le premier milliard de demandes de suppression de liens a été atteint après plusieurs années.

Et à ce rythme, on peut parfaitement imaginer que le prochain milliard (pour arriver à 3 milliards de demandes de suppression au total) sera atteint avant la fin de l’été 2017.

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO en tant que Consultant.