Facebook Messenger lance Rooms

L’ancienne application autonome Rooms expérimentée et abandonnée par en 2014 vient de renaître de ses cendres dans .

Facebook Messenger lance Rooms : les groupes publics de discussion

En effet, Messenger vient de commencer le déploiement d’une nouvelle fonctionnalité appelée Rooms pour encourager des discussion de groupe, dans certaines zones géographiques.

Certes, les utilisateurs de Messenger peuvent créer des groupes de chat, mais ils restent des groupes privés entre amis et personnes qui se connaissent. Ce qui n’est pas le cas des Rooms.

Il s’agit d’une autre forme de test pour voir si la plateforme de messagerie de Facebook pourrait encourager des conversations plus larges et attirer plus de gens pour discuter ensemble sur des sujets spécifiques.

Selon Techcrunch, le texte trouvé dans le code de la fonctionnalité fait état de ce que :

Les rooms sont des conversations publiques sur des sujets et centres d’intérêt. Chaque Room a un lien qui peut être partagé afin que n’importe qui sur Messenger puisse rejoindre la conversation.

Chaque utilisateur peut créer ses propres Rooms (salons de discussions) via l’application Messenger, approuver de nouveaux membres, configurer des pseudos pour eux, ainsi que les notifications et bien plus…

La fonctionnalité Rooms est pour l\’instant disponible à une plus large audience en Australie et au Canada.

Et selon les explications de Facebook au lancement de Rooms, la fonctionnalité diffère des groupes de chat ou groupes de discussions habituels en ce sens que les Rooms se focalisent sur la discussion sur des thématiques spécifiques avec des personnes qu’on peut connaître ou ne pas connaître.

Alors que les groupes de chat regroupent en général des personnes qui se connaissent déjà.

Toutefois, les utilisateurs seront en mesure de créer des Rooms privés dans Messenger afin de n’autoriser à rejoindre le groupe de chat que les utilisateurs approuvés par un administrateur. Avec Rooms, on revient en fait aux premières heures des chats…

En ce qui concerne le déploiement général, ce sera certainement dans les semaines à venir après avoir analysé les feebacks et apporté les corrections nécessaires.

Auteur : Noel Nguessan

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe en tant que nom de domaine depuis 2007 comme site de mon entreprise avant de devenir en 2010 un site d'information SEO à part entière. Pour ma part, j'ai été intégré le monde de l'internet 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000. Par la suite, après avoir exercé très tôt en free-lance auprès de plusieurs start-ups jusuq'en 2010 en tant développeur Web, je suis tout naturellement arrivé au référencement Web, notamment après avoir lu les premiers articles SEO d'Olivier Andrieux (Abondance.com) qui m'a beaucoup inspiré dans ce métier. Je lui dit merci. J'ai ainsi pu poursuivre ma carrière en travaillant discrètement en free-lance pour des agences Web qui créaient des sites mais avaient ponctuellement besoin de quelqu'un qui pouvait leur fournir des recommandations d'optimisation web en fonction de la clientèle. Je pense avoir longtemps respecté les règles de discrétion de mes apporteurs d'affaires et surtout avoir bien rempli les différentes missions à moi confiées. Aujourd'hui, la retraite se rapproche. Alors je passe le plus clair de mon temps à divulguer le marketing internet et des réseaux sociaux à travers mon site Arobasenet.com... Certes, il s'agit sur ce site de relayer des news SEO de sources anglaises, mais c'est un travaille plus que passionnant. Tant je découvre des articles d'intérêt que je partage mes fidèles lecteurs. Arobasenet.com, c'est à ce jour (Juillet 2021) : - 6.784 articles publiés depuis 2010 - Plus de 34 millions de pages vues - 300.000 pages vues en moyenne par mois.