Google va pénaliser les sites qui reçoivent des liens en Dofollow via des Widgets

vient de publier un rappel d’un post de Janvier 2014 qui interdisait aux webmasters d’utiliser des widgets qui affichent aussi un lien retour en dofollow pointant vers le site du développeur de ce gadget.

Google va pénaliser les sites qui reçoivent des liens en Dofollow via des Widgets

Malgré que cela soit contraire aux consignes aux webmasters de Google, beaucoup de propriétaires de sites (développeurs) continuent à gagner encore des backlinks par l’intermédiaire de widgets proposés au public.

Et pourtant, quelle que soit la motivation, les liens dans les widgets ne peuvent pas être placés en échange de quelque chose, que ce soit un produit, un avis, un lien retour, une liste ou un accès à quelque chose.

Cependant, les liens dans les widgets peuvent toujours y figurer s’ils sont en NoFollow et ne transmettent donc pas de PageRank aux destinataires, comme le précise Google :

 

Les Widgets peuvent aider les propriétaires de sites Web à enrichir l’expérience de leur site et engager avec les utilisateurs.

Toutefois, certains widgets (ou gadgets) ajoutent des liens vers un site qu’aucun webmaster-utilisateur ne place en réalité de façon volontaire et naturelle, et contiennent des textes d’ancrage que le webmaster qui utilise le widget ne contrôle pas.

Compte tenu du fait que ces liens ne sont pas insérés naturellement, ils sont considérés comme une violation des consignes aux webmasters de Google.

Des pénalités manuelles en vue

L’équipe anti-spam de Google déclare par conséquent qu’il pourrait dorénavant prendre des actions manuelles sur ce type de liens factices intégrés dans les widgets par certains développeurs qui en bénéficient personnellement.

Lorsqu’une action manuelle (ou pénalité manuelle) sera prise, Google notifiera les propriétaires de sites via la Search Console. Si vous recevez une telle alerte pour liens non naturels concernant votre site et que vous affichez un lien en dofollow dans un widget pour promouvoir votre site, Google vous recommande de résoudre ce problème et de soumettre une reconsidération.

Selon Google, vous pourrez résoudre de telles problèmes avec les liens factices en vous assurant qu’ils ne transmettent pas ou plus de PageRank. Pour ce faire, vous devez impérativement ajouter l’attribut rel=”nofollow” sur les liens du widget ou supprimer complètement ces liens.

Après avoir corrigé comme il se doit ces problèmes de liens factices, vous devez le faire savoir à Google en soumettant une demande de reconsidération via Console.

Une fois que Google aura traité votre demande, il vous enverra une notification pour vous dire s’il lève ou pas la pénalité manuelle.

Alors amis développeurs de Widgets et autres gadgets, arrêtez de profiter de vos outils très utiles et généreusement proposés au public pour gagner artificiellement des backlinks et remonter de façon spammy dans le .

Auteur : Noel Nguessan

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe en tant que nom de domaine depuis 2007 comme site de mon entreprise avant de devenir en 2010 un site d'information SEO à part entière. Pour ma part, j'ai été intégré le monde de l'internet 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000. Par la suite, après avoir exercé très tôt en free-lance auprès de plusieurs start-ups jusuq'en 2010 en tant développeur Web, je suis tout naturellement arrivé au référencement Web, notamment après avoir lu les premiers articles SEO d'Olivier Andrieux (Abondance.com) qui m'a beaucoup inspiré dans ce métier. Je lui dit merci. J'ai ainsi pu poursuivre ma carrière en travaillant discrètement en free-lance pour des agences Web qui créaient des sites mais avaient ponctuellement besoin de quelqu'un qui pouvait leur fournir des recommandations d'optimisation web en fonction de la clientèle. Je pense avoir longtemps respecté les règles de discrétion de mes apporteurs d'affaires et surtout avoir bien rempli les différentes missions à moi confiées. Aujourd'hui, la retraite se rapproche. Alors je passe le plus clair de mon temps à divulguer le marketing internet et des réseaux sociaux à travers mon site Arobasenet.com... Certes, il s'agit sur ce site de relayer des news SEO de sources anglaises, mais c'est un travaille plus que passionnant. Tant je découvre des articles d'intérêt que je partage mes fidèles lecteurs. Arobasenet.com, c'est à ce jour (Juillet 2021) : - 6.784 articles publiés depuis 2010 - Plus de 34 millions de pages vues - 300.000 pages vues en moyenne par mois.