Adblock Plus va vendre et afficher de la publicité dans son bloqueur de pub

Adblock Plus, le plus populaire des bloqueurs de publicités avec ses 100 millions d’utilisateurs actifs, annonce aujourd’hui le lancement de sa plateforme de publicités acceptables dénommée “Acceptable Ads Platform”.

Adblock Plus va vendre et afficher de la publicité dans son bloqueur de pub

Ainsi, après avoir auparavant annoncé le lancement de Flattr Plus en Mai 2016, l’Acceptable Ads Platform, actuellement en version bêta, vise principalement les éditeurs de contenus (blogueurs et grands médias), mais aussi tous les types de sites.

Pour tous les utilisateurs d’Adblock Plus qui pensaient fuir la publicité, peut-être que cette initiative de leur bloqueur de pubs préféré va les aider à mieux comprendre que, sur internet“si c’est gratuit, c’est que vous êtes le produit”.

C’est quoi \ »Acceptable Ads Platform\ »

En un mot, Acceptable Ads Platform est un ensemble d’annonces sélectionnées entre autres par AdWords et AppNexus. Les annonces sont mises à disposition sous le seul label fourni par ComboTag.

Ainsi, les sites Web clients de cette plateforme d’annonces acceptables vont choisir de diffuser essentiellement des annonces “préalablement approuvées” pour les utilisateurs qui ont Adblock Plus (ou d\’autres adblockers) installé, alors que les utilisateurs sans bloqueurs de publicité installés continueront à voir les annonces que les sites servent normalement.

La fonctionnalité des publicités acceptables d’Adblock Plus bloque sélectivement la publicité et permet aux annonces dites non intrusives de passer à travers.

La plateforme d’annonces Acceptable (Acceptable Ads Platform) contiendra uniquement des annonces qui respectent ses critères d’annonces acceptables, qui dictent la taille, le placement et le label “publicité”.

Aujourd\’hui, l’entreprise fait savoir que “plus de 90 %” des utilisateurs permettent et acceptent bien volontiers ce filtrage des annonces. Et le pourcentage des utilisateurs qui se désengagent et désactivent ce filtrage des Annonces Acceptables tournerait autour de 8 à 10%.

Ce qui veut dire qu’environ 90 millions d’utilisateurs actifs d’Adblock Plus, plus ceux d’autres bloqueurs de pubs affiliés à Acceptable Ads Platform sont d\’accord avec ce programme.

Le fonctionnement

Cette plateforme a été lancée en partenariat avec ComboTag, une plateforme leader dans le service publicitaire, spécialisée dans la réduction de la publicité \ »invasive\ » ou \ »pertubatrice\ ».

Elle a aussi pour objectif d’aider les éditeurs de contenus à continuer monétiser leurs publicités habituellement bloquées en montrant une alternative, non-intrusive, d’expérience publicitaire aux utilisateurs ayant installé des ad blockers, en fournissant à ces derniers un outil qui les laisse afficher des publicités acceptables.

Ce sont les éditeurs de contenus qui devraient s’inscrire sur une base individuelle, avant de proposer une liste blanche de publicités spécifiques qui seront vérifiées manuellement par Acceptable Ads Platform. Et après validation, la plateforme se chargera de les diffuser aux utilisateurs de son bloqueur de pubs, tout en les surveillant.

Une fois le contrat conclu, 80% des revenus générés (les publicités sont vendues aux enchères) par la diffusion des publicités acceptables via la liste blanche sur le site de l’éditeur, uniquement aux internautes qui utilisent un bloqueur de publicités, reviendront à l’éditeur.

Les 20% restants seront répartis entre les différents acteurs impliqués. Adblock Plus gardera 30% de ces 20% ou 6% du chiffre d’affaires total.

Mise à jour du 15 Septembre 2016 :

Qaunt à l\’idée de l\’implication de Google dans ce projet, Marketingland fait savoir que Google et AppNexus envisagent de mettre fin à leurs partenariats avec ComboTag. En raison du partenariat de ce dernier dans le projet d\’Adblock Plus.

Ils ne souhaitent donc pas que les publicités de leurs annonceurs soient utilisées pour servir de publicités acceptables.

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO.