Google Local précise les cas et conditions du balisage des avis locaux

vient de mettre à jour ses guidelines pour le balisage schema des avis locaux qui ne devraient plus concerner que les avis des consommateurs publiés sur le site de l’entreprise.

Google Local

En effet, les nouveaux guidelines vous interdisent désormais d’utiliser des avis locaux provenant de parties tierces, et donc trouvés sur d’autres sites et intégrés via des scripts dans votre site Web.

Les nouveaux guidelines précisent :

Incluez uniquement les avis qui ont été directement publiés sur votre site, pas d’avis de parties tierces ou syndiqués.

Comme vous le voyez, il s’agit là d’un grand changement dans le balisage schema des avis locaux que vous devez dorénavant respecter pour éviter que Google ne prenne plus en compte vos balisages de données structurées.

lutter contre les faux avis.

Autre changement majeur, Google exige que vous ayez à la fois des avis positifs et des avis négatifs sur votre propre site (pour être crédible ?).

Voici la liste complète des nouveaux points précisés par Google concernant les avis locaux des entreprises :

  • Les extraits ne doivent pas avoir été écrits ou fournis par l’entreprise ou un fournisseur de contenus, à moins qu’ils ne soient des avis authentiques, indépendants, et non achetés.
  • Les avis doivent permettre aux clients d’exprimer des sentiments positifs et négatifs. Ils ne doivent pas avoir été contrôlés par l’entreprise ou restreints par le fournisseur de contenu sur la base du sentiment positif ou négatif de l’avis avant sa présentation à Google.
  • Les avis ne peuvent pas être des modèles de phrases construits à partir de données ou de paramètres automatisés. Par exemple, ce qui suit n’est pas acceptable : “Sur la base de X nombre de réponses, sur la moyenne des gens qui ont expérimentés X avec cette entreprise.”
  • ne peuvent pas être syndiqués ou appliqués à tous les emplacements d’affaires de la même société.

    NDLR :

  • Les revendeurs ou fournisseurs de contenu ne doivent avoir aucun accord commercial rémunéré (formule d’abonnement payant pour utiliser de tels avis) ou non avec les entreprises pour leur fournir des avis locaux.
  • N’incluez pas de commentaires ou avis qui sont des avis dupliqués ou semblables à travers de nombreuses entreprises ou provenant de différentes sources.
  • Incluez uniquement les avis qui ont été directement publiés sur votre site, pas d’avis de parties tierces ou syndiqués.

Le dernier point mentionné ci-dessus signifie que vous ne pouvez pas baliser des avis provenant de ou de Yelp ou des Pages Jaunes, ou encore du Guide Michelin, par exemple.

Seuls les avis laissés par les consommateurs via votre propre système de commentaires sur votre site peuvent bénéficier d’un balisage schema pour la mise en avant des avis et notations dans les pages de résultats de Google.

Et ce point est crucial et devrait impacter une très grande majorité d’entreprises, et non des moindres.

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO.