Facebook contre Adblock Plus : Qui aura le dernier mot ?

A la surprise générale, s’est engagé dans un bras de fer avec les bloqueurs de publicités dont il accuse certains propriétaires d’en profiter pour “extorquer” des fonds pour leurs logiciels gratuits anti-pub (via une liste blanche autorisée à en diffuser) alors qu’ils refusent que lui, , monétise aussi sa plateforme gratuite avec de la publicité.

Facebook contre Adblock Plus

Selon Facebook, ces entreprises ou développeurs ont le droit de monétiser leurs outils gratuits de blocage de pubs et tous les autres n’ont pas le droit de monétiser leurs plateformes gratuites comme bon leur semble.

A l’annonce et au lancement de l’offensive de Facebook, Adblock Plus, le leader de ces logiciels anti-pubs, qui, sans doute s’est senti visé, a fait part de son mécontentement en défiant et en promettant de trouver des moyens pour bloquer l’anti-bloqueur de pubs de Facebook.

A ce sujet, une remarque en passant…

Pourquoi Adblock est-il, me semble-t-il, le seul à se plaindre de l’action engagée par Facebook pour contourner les bloqueurs de publicité et continuer à afficher de la publicité à ses utilisateurs desktop qui en ont installés ?

Pour la simple raison qu’Adblock Plus est celui qui a une liste blanche payante et qui imposerait de la publicité à ceux qu’il promettait de protéger contre la publicité. Par le passé, il a essayé de racheter les autres logiciels anti-pubs pour imposer ce modèle payant pour continuer ensemble, via une liste blanche commune.

Alors, il pourrait être question pour lui, maintenant, de protéger sa manne financière, dans la crainte que l’action de Facebook ne fasse tâche d’huile et que d’autres géants du Net refusent prochainement de payer et mettent en place un bloqueur des logiciels anti-pubs.

A peine Facebook a-t-il déployé sa nouvelle interface que Adblock Plus annonce triomphalement avoir trouvé le moyen de rendre l’astuce de Facebook inopérante et inefficace.

Cela a pris 2 jours a Adblock Plus et à toute sa communauté de développeurs bénévoles pour trouver une “parade”, avant d’annoncer avoir trouvé une solution de contournement du blocage de son outil anti-pub par Facebook.

Seulement, sa solution supprime autant les annonces publicitaires que les messages des amis et des Pages Facebook.

Techcrunch, Facebook leur aurait envoyé ce message :

Nous sommes déçus que les sociétés de blocage de publicités punissent les gens sur Facebook car ces nouvelles tentatives de blocage bloquent les annonces mais aussi les messages d’amis ou des Pages. Ce n’est pas une bonne expérience pour les personnes et nous avons l’intention de résoudre le problème.

Les bloqueurs de publicité sont un instrument contondant, c’est pourquoi nous nous sommes concentrés plutôt sur le renforcement des outils tels que les préférences publicitaires pour mettre le contrôle entre les mains des utilisateurs.

D’ailleurs, la solution trouvée par Adblock Plus nécessite, de façon individuelle, un processus de mise à jour manuelle des filtres que la très grande majorité des utilisateurs aura du mal à faire à chaque fois… et le découragement va s’installer chez eux.

Facebook-Adblock Plus ou le jeu du chat et de la souris

Toujours est-il que quelques heures après la mise à disposition du processus manuel de blocage publicitaire, Facebook a encore annoncé une mise à jour de son bloqueur de bloqueurs de pubs qui annule la solution trouvée par Adblock Plus.

Quelques heures après l’annonce de Facebook, Adblock Plus publie le Tweet ci-dessous pour dire avoir encore trouvé une autre solution de contournement et déclare qu’il y aura toujours une solution à un blocage de Facebook.

Et il demande aux utilisateurs de son logiciel de mettre à jour les filtres de cet outil.

Oui, mais combien d’utilisateurs d’Adblock Plus vont passer leur temps à modifier manuellement, à chaque fois, leurs filtres pour éviter la publicité sur Facebook ? Car, Facebook compte faire durer ce bras de fer dans le temps et décrédibiliser au final les outils de blocage de publicité.

Pour la petite histoire, Facebook a rétabli le blocage à nouveau. Ce qui a poussé Adblock Plus à publier un post sur son blog pour fustiger cette attitude de Facebook, en ces termes :

La colère ou le blâme à l’encontre des bloqueurs de publicité n’est pas justifié.

Nous appliquons simplement ‘la volonté des utilisateurs” (via les listes de filtres en open-source)…

Il est décourageant de constater qu’une entreprise comme Facebook abusera de l’expérience de chacun sur leur site en forçant cette expérience dans un format unique, du genre \ »regardez nos publicités ou autres promotions\ ».

L’internet ne fonctionne tout simplement pas comme ça. Au moins il ne le devrait pas.

Alors, quelle est la solution ? Nous invitons les éditeurs et sites Web à travailler avec Adblock Plus et notre processus de liste blanche, plutôt que de contourner la volonté des utilisateurs.

En attendant, nous ferons tout notre possible pour empêcher les utilisateurs de se retrouver dans une boucle apparemment sans fin.

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO en tant que Consultant.