PokéVision vous aide à localiser et attraper les Pokémons proches de vous

Pokémon Go est désormais disponible en France. Et, à voir le nombre de téléchargements dans les boutiques d’applications et Play Store, on se rend vite compte de l’engouement et de la frénésie qui se sont aussi emparés de l’hexagone.

PokéVision

Il faut dire que le phénomène Pokémon Go est précédé d’un gros buzz mondial qui a donc suscité la curiosité et l’attente fut… un tant soit peu longue aux goûts de certains.

Mais, ce phénomène va bien au-delà d’un simple jeu qui se joue en réalité augmentée, obligeant pour la première fois les joueurs à sortir de chez eux pour aller attraper des Pokémon partout où ils sont.

Oui, désormais, c’est la rue et la nature qui deviennent les nouveaux terrains de jeu des petits, et aussi des grands.

Depuis la sortie de Pokémon Go ailleurs dans le monde, ce sont d’autres acteurs du Net, ainsi que des développeurs indépendants, qui surfent sur la vague Pokémon pour apporter de nouvelles fonctionnalités à même d’aider les joueurs.

C’est ainsi que a intégré Pokémon Detector, c’est à dire un détecteur de Pokémons dans OneDrive Photos.

C’est toujours dans ce contexte qu’a été lancé l’outil PokéVision, une carte de géolocalisation en temps réel des Pokémons proches de chez vous, ou tout simplement du lieu où vous vous trouvez.

L’objectif de PokéVision, c’est de vous faire gagner du temps et vous aider à capturer rapidement beaucoup de Pokémon, sans que vous ayez à chercher trop longtemps.

Cette application a tout de ce qu’il y a d’officiel, car, comme l’atteste le Tweet ci-dessous, elle utilise l’API de Nantic, propriétaire du jeu Pokémon Go.

Avec PokéVision, vous saurez donc à tout moment, où se trouvent exactement les Pokémons. Et ce, jusqu’à ce que le ou les Pokémon disparaissent si vous ne réagissez pas rapidement. Mais, ce ne sera que partie remise.

Comment utiliser PokéVision

Pour l’instant, cet outil ne dispose pas d’application mobile. Tout commence donc sur votre ordinateur ou sur le Web mobile :

  • Dans le champ de recherche que vous trouverez en haut à droite (desktop), saisissez le nom de votre localité et vous lancez la recherche en cliquant sur la loupe de recherche.
  • Votre carte s’affiche avec des lieux où sont regroupés les Pokémon.
  • Vous pouvez aussi choisir de vous déplacer ou parcourir la carte dans tous les sens et marquer, à l’aide d’un clic, le lieu vers lequel vous pensez pouvoir aller attraper les Pokémon.
  • Le lieu marqué par vous sur la carte affichera alors une épingle (pin) comme dans l’image ci-dessus.
  • Vous cliquez maintenant sur le bouton rouge, en bas de la carte, sur lequel est indiqué “Click To Find Pokémon Near Marker” pour scanner la carte. Mais sachez que vous ne pouvez scannez que toutes les 30 secondes.
  • S’il y a des Pokémon proches de l’endroit que vous avez marqué, la carte vous les montrera. Sinon, il faudra marquer un autre lieu et scannez à nouveau.
  • Et là où sera présent un Pokémon, un compte à rebours s’affichera à côté. Tant que ce compteur en minutes et secondes (durée d’apparition) n’atteint pas zéro, ce Pokémon est toujours attrapable à cet endroit. Dès que le compteur atteint zéro, le Pokémon disparaît. Il faudra alors faire un autre scan.
  • Retenez que vous pouvez voir des Pokémons dans votre jeu Pokémon Go que vous ne verrez pas pour autant sur la carte de PokéVision. Et d’ailleurs, dans un même lieu, tous les joueurs ne voient pas forcément les mêmes Pokémon au même endroit.

Mise à jour du 31 Juillet 2016

PokéVision n\’a pour l\’instant plus accès à l\’API de Pokémon Go, en attendant qu\’il se mette en conformité avec Niantic, propriétaire de Pokémon Go.

Je vous informerai sur d\’autres outils qui fonctionnent encore.

Auteur : Noel Nguessan

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe en tant que nom de domaine depuis 2007 comme site de mon entreprise avant de devenir en 2010 un site d'information SEO à part entière. Pour ma part, j'ai été intégré le monde de l'internet 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000. Par la suite, après avoir exercé très tôt en free-lance auprès de plusieurs start-ups jusuq'en 2010 en tant développeur Web, je suis tout naturellement arrivé au référencement Web, notamment après avoir lu les premiers articles SEO d'Olivier Andrieux (Abondance.com) qui m'a beaucoup inspiré dans ce métier. Je lui dit merci. J'ai ainsi pu poursuivre ma carrière en travaillant discrètement en free-lance pour des agences Web qui créaient des sites mais avaient ponctuellement besoin de quelqu'un qui pouvait leur fournir des recommandations d'optimisation web en fonction de la clientèle. Je pense avoir longtemps respecté les règles de discrétion de mes apporteurs d'affaires et surtout avoir bien rempli les différentes missions à moi confiées. Aujourd'hui, la retraite se rapproche. Alors je passe le plus clair de mon temps à divulguer le marketing internet et des réseaux sociaux à travers mon site Arobasenet.com... Certes, il s'agit sur ce site de relayer des news SEO de sources anglaises, mais c'est un travaille plus que passionnant. Tant je découvre des articles d'intérêt que je partage mes fidèles lecteurs. Arobasenet.com, c'est à ce jour (Juillet 2021) : - 6.784 articles publiés depuis 2010 - Plus de 34 millions de pages vues - 300.000 pages vues en moyenne par mois.