32 Millions de comptes Twitter volés sont en vente sur le Dark Net

Alors que certaines informations laissent entendre que les comptes Twitter de nombreuses célébrités avaient été piratés, il semble que ce piratage soit beaucoup plus important et pourrait toucher n’importe quel utilisateur de . Alors, lisez ce qui suit.

Piratage Twitter

ceux de ou de MySpace, ou encore de Tumblr.

LeakedSource, un site web spécialisé dans la révélation des informations piratées, révèle dans un post avoir reçu un fichier de 32.888.300 enregistrements issus de comptes Twitter et contenant des adresses email, identifiants et mots de passe.

Selon les informations contenus dans ce fichier de plus de 32 millions de comptes Twitter volés, y compris le fait que beaucoup d’utilisateurs avaient leurs comptes afficher en mode plaintext, LeakedSource pense que les mots de passe frauduleusement collectés l’ont été de façon malicieuse.

En effet, LeakedSource déclare, dans son post, disposer de preuves solides que Twitter n’a pas été directement piratés pour subtiliser ces 32 millions de comptes aujourd’hui vendus sur le dark net. Non !

Ce sont donc les utilisateurs de Twitter qui ont plutôt été individuellement piratés. Leurs informations d’identification, qui sont encore réelles et valides, auraient été collectées via un malware ou virus qui infecte en ce moment les navigateurs Web tels que ou Chrome.

Même si actuellement, 6 comptes ainsi volés sur 10 sont localisés en Russie, on ne sera jamais assez prudent en changeant dès maintenant les mots de passe

Surtout quand on sait qu’aucune date concernant ce vol n’a été précisée. Par contre, 15 titulaires de comptes volés ont été contactés par LeakedSource pour vérification, et il s’est avéré que ces 15 comptes étaient encore valides.

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO.