Facebook introduit 2 nouveaux critères de visibilité dans son algorithme

Au mois de Juin 2015, Facebook annonçait déjà son intention de montrer plus de contenus aux utilisateurs en fonction du temps qu’ils passent sur un post. Et ce, qu’ils cliquent ou pas sur le lien pour lire le contenu intégral.

Facebook introduit 2 nouveaux critères de visibilité dans son algorithme

Facebook vient de modifier à nouveau son algorithme destiné au fil d’actualités des utilisateurs afin de livrer plus de contenus intéressants pour eux.

introduit donc deux nouveaux critères de visibilité dans l\’algorithme de classement du fil d\’actualités qui sont le temps passé sur un article externe et la diversité des contenus.

Ainsi, désormais, pour s’ assurer que les gens vont passer autant de temps que possible sur chaque post dans leur fil d’actualités, Facebook va faire de ce temps de visualisation ou de lecture un critère très important, qui devrait au fil du temps décider quels liens affichés dans le News Feed.

Et, selon le deuxième facteur de visibilité introduit, Facebook va réactualiser autant que possible les fils d’actualités des utilisateurs afin de ne pas toujours montrer des posts d’une seule et même source (Page Facebook), quelle que soit le nombre de posts de cette source. Histoire d’éviter la saturation et/ou l’ennui des utilisateurs.

Alors, postez moins sur Facebook mais mieux et accordez-vous un durée d’intervalle un peu plus longue entre deux posts pour ne pas lasser votre audience-cible sur Facebook.

Temps passé sur un article externe

L’algorithme de classement du fil d\’actualités de Facebook prendra donc maintenant en compte le temps que les utilisateurs passent à lire un article externe ou à regarder une vidéo via leur smartphone lorsqu’il voudra choisir quel post afficher dans leurs News Feed.

Précisons que l’algorithme de Facebook considérait déjà le temps que les gens passent à regarder chaque post dans leur fil d’actualité. Et maintenant, il étend cette mesure du temps de visualisation ou de lecture aux pages tierces vers lesquelles ces posts pourraient rediriger les utilisateurs après avoir cliqué sur le lien inclus.

La modification s\’appliquera à tout lien tiers (lien d’article de blog partagé sur Facebook) qui peut être affiché dans le navigateur web intégré dans l’application mobile Facebook ou dans tout post publié dans .

L’algo de classement de Facebook ne pourra donc mesurer que le temps de lecture sur des contenus tiers que si les utilisateurs utilisent son application mobile ou lisent un article instantané via son propre navigateur interne. Et cette mise à jour ne s\’appliquera uniquement qu’aux posts organiques, et non aux publicités.

Diversité dans les contenus affichés

Facebook indique également que les utilisateurs souhaitent lire des articles d\’un large éventail d\’éditeurs de contenus, une révélation qui les a amenés à modifier l\’algorithme pour introduire une plus grande diversité dans les posts des Pages Facebook.

En bref, l\’idée est de réduire la fréquence à laquelle les utilisateurs voient du contenu d’une même source, ou plutôt d’une même page Facebook. Il va donc falloir espacer vos posts pour ne pas qu’ils passent à la trappe.

Pour la plupart des pages, les contenus sont publiés de façon espacée. Par conséquent, ce changement dans l’algorithme ne sera vraiment pas un problème pour elles.

Mais pour ceux dont les community managers tendent à saturer, pour ne pas dire “flooder” (plusieurs posts en quelques minutes) le fil d’actualité de leurs fans, histoire d’être omniprésents, cela risque d’être peine perdue. Et plus ils persisteront, moins leurs contenus seront visibles.

Auteur : Noel Nguessan

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe en tant que nom de domaine depuis 2007 comme site de mon entreprise avant de devenir en 2010 un site d'information SEO à part entière. Pour ma part, j'ai été intégré le monde de l'internet 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000. Par la suite, après avoir exercé très tôt en free-lance auprès de plusieurs start-ups jusuq'en 2010 en tant développeur Web, je suis tout naturellement arrivé au référencement Web, notamment après avoir lu les premiers articles SEO d'Olivier Andrieux (Abondance.com) qui m'a beaucoup inspiré dans ce métier. Je lui dit merci. J'ai ainsi pu poursuivre ma carrière en travaillant discrètement en free-lance pour des agences Web qui créaient des sites mais avaient ponctuellement besoin de quelqu'un qui pouvait leur fournir des recommandations d'optimisation web en fonction de la clientèle. Je pense avoir longtemps respecté les règles de discrétion de mes apporteurs d'affaires et surtout avoir bien rempli les différentes missions à moi confiées. Aujourd'hui, la retraite se rapproche. Alors je passe le plus clair de mon temps à divulguer le marketing internet et des réseaux sociaux à travers mon site Arobasenet.com... Certes, il s'agit sur ce site de relayer des news SEO de sources anglaises, mais c'est un travaille plus que passionnant. Tant je découvre des articles d'intérêt que je partage mes fidèles lecteurs. Arobasenet.com, c'est à ce jour (Juillet 2021) : - 6.784 articles publiés depuis 2010 - Plus de 34 millions de pages vues - 300.000 pages vues en moyenne par mois.