Snapchat va permettre de s\'abonner à des chaînes via Discover

Snapchat, en quête de moyens pour booster davantage le trafic des éditeurs de contenus qui participent à sa plateforme Discover, envisage de laisser bientôt les utilisateurs s’abonner à des chaînes (channels).

Snapchat : pourquoi veut-il laisser les utilisateurs s\'abonner à des chaînes Discover ?

Selon le site Recode, aurait déjà prévenu les éditeurs de Discover qu’il envisage de permettre à ses 100 millions d’utilisateurs actifs quotidiens de s’abonner et suivre leurs chaînes favorites parmi les grands médias qui fournissent Snapchat en contenus qu’il sélectionne pour eux.

Actuellement, les utilisateurs de Snapchat doivent toujours rechercher les chaînes Discover, qui sont en général agrégées, dans une interface séparée de l’application de messagerie instantanée.

En permettant aux utilisateurs de s’abonner à la chaîne d’un éditeur, il assurera ainsi que le contenu de ce dernier apparaisse et soit bien visible sur la page des “histoires” (Stories) de l’application Snapchat.

Car, la section “Stories” est une page plus facilement accessible depuis la page d’accueil. Et selon certaines sources, la majorité du trafic des éditeurs provient actuellement des Stories. Ce qui pourrait laisser supposer qu’après un bon démarrage, les visites sur la fonctionnalité Discover tendent à décliner.

Donc, il pourrait y avoir une perte de popularité de Discover en ce moment.

Et l’abonnement aux chaînes pourrait se traduire par plus de notifications push pour alerter les abonnés que leur chaîne favorite vient de publier un contenu.

Snapchat cherche également à remplacer le logo circulaire de la marque de chaque média de Discover avec une image de type magazine qui sera chaque jour remplacée par une nouvelle.

L’objectif étant de créer un appel plus visuel pouvant générer plus de clics.

Selon les mêmes indiscrétions, ces changements pourraient intervenir à partir du mois de Mai prochain.

Auteur : Noel Nguessan

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe en tant que nom de domaine depuis 2007 comme site de mon entreprise avant de devenir en 2010 un site d'information SEO à part entière. Pour ma part, j'ai été intégré le monde de l'internet 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000. Par la suite, après avoir exercé très tôt en free-lance auprès de plusieurs start-ups jusuq'en 2010 en tant développeur Web, je suis tout naturellement arrivé au référencement Web, notamment après avoir lu les premiers articles SEO d'Olivier Andrieux (Abondance.com) qui m'a beaucoup inspiré dans ce métier. Je lui dit merci. J'ai ainsi pu poursuivre ma carrière en travaillant discrètement en free-lance pour des agences Web qui créaient des sites mais avaient ponctuellement besoin de quelqu'un qui pouvait leur fournir des recommandations d'optimisation web en fonction de la clientèle. Je pense avoir longtemps respecté les règles de discrétion de mes apporteurs d'affaires et surtout avoir bien rempli les différentes missions à moi confiées. Aujourd'hui, la retraite se rapproche. Alors je passe le plus clair de mon temps à divulguer le marketing internet et des réseaux sociaux à travers mon site Arobasenet.com... Certes, il s'agit sur ce site de relayer des news SEO de sources anglaises, mais c'est un travaille plus que passionnant. Tant je découvre des articles d'intérêt que je partage mes fidèles lecteurs. Arobasenet.com, c'est à ce jour (Juillet 2021) : - 6.784 articles publiés depuis 2010 - Plus de 34 millions de pages vues - 300.000 pages vues en moyenne par mois.