Google Shopping exige désormais des codes produit uniques GTIN

L’année dernière, Google Shopping avait annoncé qu’il exige désormais que les annonceurs incluent des codes produits uniques GTIN dans leurs flux produits Merchant Center.

Google Shopping exige désormais des codes produit uniques GTIN

Et plus récemment, il a annoncé que les codes GTIN (Global Trade Item Number) seraient étendus au-delà des 50 premières marques concernées.

Ainsi,

précise désormais que, si vous vendez des produits de marque proposés par plusieurs marchands, vous devez consulter attentivement les nouvelles exigences, et vérifier que les données relatives à vos produits sont correctes et à jour.

Mais, si vous vendez des produits d\’occasion, personnalisés, faits main ou vintage, cette nouveauté ne vous concerne probablement pas. Vous pouvez toujours améliorer les performances de vos annonces en ajoutant des codes uniques aux données relatives à vos produits, si disponibles.

Si vous ciblez l\’Allemagne, l\’Australie, le Brésil, l\’Espagne, les États-Unis, la France, l\’Italie, le Japon, les Pays-Bas, la République tchèque, le Royaume-Uni ou la Suisse, ajoutez les codes GTIN corrects ainsi que la marque correspondante pour tous les nouveaux produits en stock auxquels le fabricant a attribué cet identifiant.

Voici les dates importantes à retenir pour la mise en application des changements annoncés :

  • 8 février 2016 : début des avertissements.

    Des avertissements vont commencer à s\’afficher au niveau de l\’article dans l\’onglet \ »Diagnostic\ » pour les produits qui ne répondent pas aux exigences. Ils vous indiquent les données que vous devez mettre à jour.

  • 16 mai 2016 : entrée en vigueur.

    Des refus vont commencer à s\’afficher au niveau de l\’article dans l\’onglet \ »Diagnostic\ » pour les produits qui ne répondent pas aux exigences. Passé cette date, vous devrez impérativement indiquer les codes GTIN pour continuer à diffuser des annonces pour vos produits.

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO en tant que Consultant.