Google : Le nombre de contenus d’affiliation peut-il impacter la qualité du site ?

d’affiliation et de d’affiliation dans un site est un sujet toujours d’actualité dès lors qu’il s’agit du classement sur Google.

Google : Le nombre de contenus d’affiliation peut-il impacter la qualité du site ?

Un sujet très important quand on sait que le contenu emprunté à une plateforme ou à un produit d’affiliation peut être pénalisé par Panda et que les liens d’affiliation peuvent, eux aussi, dans certains cas, être pénalisés par .

Rappelons que l’affiliation est un modèle dans lequel le site affilié est rémunéré en fonction des ventes ou des leads générées sur un site marchand ou pas à partir des visiteurs issus de ce site.

L\’affiliation sur Internet est surtout une technique de marketing permettant à un site web annonceur (affilieuraffiliés

Pourquoi Panda peut pénaliser les sites affiliés ?

De très nombreux affiliés ont tendance à automatiser l’affichage des produits ou services avec avec des flux fournis gratuitement par l’affilieur afin de générer dynamiquement des dizaines, voire des centaines de pages.

Ce genre de sites croient bien faire, mais depuis l’arrivée de Google Panda, ils sont presque toujours pénalisés. D’abord pour avoir généré du contenu automatiquement. Ensuite, en raison probablement du contenu dupliqué s’ils reprennent la même description du produit que celle de tous les autres affiliés.

Pourquoi Penguin peut pénaliser les sites affiliés ?

Une fois de plus, l’automatisation sera mise en cause et de nombreux sites affiliés ont la fâcheuse habitude d’utiliser des réseaux de blogs, de publier des spams de commentaires intégrant leurs liens d’affiliation tout en espérant ainsi améliorer leur classement sur Google.

Et puis, la plupart du temps, ces sites affiliés savent qu’il n’y aura pratiquement pas de sites de qualité qui accepteront de pointer des liens vers leurs pages d’affiliation. Alors, ils ont tendance à se lancer dans le black hat (la face obscure du SEO).

Google Penguin.

Maintenant que nous savons pourquoi Panda et Penguin peuvent être un problème pour les sites affiliés, donnons la parole à John Mueller de chez Google qui répondait à la question suivante lors d’un récent Hangout :

“Est-ce que je vais nuire à la qualité de mon site quand 30 à 50% de mes pages indexées par Google sont des pages d’affiliation, qui contiennent des liens d’affiliation ?”

Réponse de John Mueller (vidéo 24:27) :


–>

“Nous avons souvent longuement parlé de ce sujet pour dire essentiellement que le contenu d’affiliation n’est pas un contenu magique qui sera automatiquement supprimé de nos résultats de recherche. C’est du contenu comme tout autre.

Donc, tout dépend de comment vous voulez procéder, comment vous voulez construire votre site. Vous pouvez certainement faire un site fantastique qui est également destiné à l’affiliation et à la avec des liens d’affiliation, et ce site pourrait bien se classer.

Pour plus de sécurité, il est fortement recommandé de mettre tous liens d’affiliation sortants en nofollow pour’indiquer à Google de ne pas en tenir compte.

Auteur : Noel Nguessan

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe en tant que nom de domaine depuis 2007 comme site de mon entreprise avant de devenir en 2010 un site d'information SEO à part entière. Pour ma part, j'ai été intégré le monde de l'internet 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000. Par la suite, après avoir exercé très tôt en free-lance auprès de plusieurs start-ups jusuq'en 2010 en tant développeur Web, je suis tout naturellement arrivé au référencement Web, notamment après avoir lu les premiers articles SEO d'Olivier Andrieux (Abondance.com) qui m'a beaucoup inspiré dans ce métier. Je lui dit merci. J'ai ainsi pu poursuivre ma carrière en travaillant discrètement en free-lance pour des agences Web qui créaient des sites mais avaient ponctuellement besoin de quelqu'un qui pouvait leur fournir des recommandations d'optimisation web en fonction de la clientèle. Je pense avoir longtemps respecté les règles de discrétion de mes apporteurs d'affaires et surtout avoir bien rempli les différentes missions à moi confiées. Aujourd'hui, la retraite se rapproche. Alors je passe le plus clair de mon temps à divulguer le marketing internet et des réseaux sociaux à travers mon site Arobasenet.com... Certes, il s'agit sur ce site de relayer des news SEO de sources anglaises, mais c'est un travaille plus que passionnant. Tant je découvre des articles d'intérêt que je partage mes fidèles lecteurs. Arobasenet.com, c'est à ce jour (Juillet 2021) : - 6.784 articles publiés depuis 2010 - Plus de 34 millions de pages vues - 300.000 pages vues en moyenne par mois.