Snapchat ferme sa boutique d\'effets spéciaux pour selfie

Pour profiter de la montée en puissance de sa plateforme, Snapchat tente par tout moyen de rentabiliser au maximum son service en lançant le replay payant et les Lenses ou spéciaux payants pour les selfies.

Snapchat ferme sa boutique d\'effets spéciaux pour selfie


a donc ouvert une boutique pour vendre des effets spéciaux qui sont des filtres qu’on peut ajouter à des selfies pour amuser la “galerie”. Et ce, alors même que la plateforme continue d’offrir des Lenses gratuits.

Mais, à compter de ce vendredi 8 Janvier 2016, fermera définitivement sa boutique de Lenses (Lens Store) après à peine deux mois de fonctionnement.

La raison de cette fermeture, c’est que l’entreprise développe actuellement sa plateforme publicitaire et veut désormais que toute son équipe de développeurs s’y consacre pleinement. Y compris les chargés de clientèle qui auront la tâche de vendre la publicité pour Snapchat.

D’autre part, et Snapchat l’aurait avoué, ce système d’achat intégré dans son application n’aurait pas bien fonctionné. Pour la simple raison que la très grande majorité des utilisateurs sont des adolescents qui n’ont pas toujours les moyens pour acheter les effets spéciaux et se contenteraient des versions gratuites.

Selon TechCrunch qui rapporte l’information, Snapchat déclare que des dizaines de milliers de Lenses sont vendus chaque jour. Mais, pendant ce temps, Snapchat fait payer aux marques entre 450.000 et 750.000 dollars par effet spécial sponsorisé par jour.

Mais les annonceurs n’auraient pas vraiment été au rendez-vous, préférant les vrais contenus.

Image via .com

Snapchat rassure toutefois les utilisateurs en promettant, qu’après la fermeture de sa boutique d’effets spéciaux, sa Lens Store, ils pourront indéfiniment continuer à utiliser les lenses qu’ils auront achetés, ainsi que les lenses gratuits qu’ils auront sauvegardés.

Auteur : Noel Nguessan

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe en tant que nom de domaine depuis 2007 comme site de mon entreprise avant de devenir en 2010 un site d'information SEO à part entière. Pour ma part, j'ai été intégré le monde de l'internet 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000. Par la suite, après avoir exercé très tôt en free-lance auprès de plusieurs start-ups jusuq'en 2010 en tant développeur Web, je suis tout naturellement arrivé au référencement Web, notamment après avoir lu les premiers articles SEO d'Olivier Andrieux (Abondance.com) qui m'a beaucoup inspiré dans ce métier. Je lui dit merci. J'ai ainsi pu poursuivre ma carrière en travaillant discrètement en free-lance pour des agences Web qui créaient des sites mais avaient ponctuellement besoin de quelqu'un qui pouvait leur fournir des recommandations d'optimisation web en fonction de la clientèle. Je pense avoir longtemps respecté les règles de discrétion de mes apporteurs d'affaires et surtout avoir bien rempli les différentes missions à moi confiées. Aujourd'hui, la retraite se rapproche. Alors je passe le plus clair de mon temps à divulguer le marketing internet et des réseaux sociaux à travers mon site Arobasenet.com... Certes, il s'agit sur ce site de relayer des news SEO de sources anglaises, mais c'est un travaille plus que passionnant. Tant je découvre des articles d'intérêt que je partage mes fidèles lecteurs. Arobasenet.com, c'est à ce jour (Juillet 2021) : - 6.784 articles publiés depuis 2010 - Plus de 34 millions de pages vues - 300.000 pages vues en moyenne par mois.