Matt Cutts explique les raisons des dernières fluctuations sur Google Search

Posted by

Comme on le sait depuis belle lurette, Matt Cutts est toujours sur le départ mais, vraisemblablement, il est encore salarié chez . En principe. Sauf accord amiable non divulgué…

Matt Cutts

“This Week in Google” sur Twitch.tv, une WebTv qui diffuse des émissions vidéo en direct.

Comme chaque semaine, il s’agissait d’expliquer tout ce qui a pu se passer chez Google, et concernant tous ses produits et services dont le Search.

L’un des animateurs a donc posé la question à Matt Cutts pour qu’il explique un peu toutes les fluctuations ressenties dans les classements sur le moteur de recherche Google au cours de ce mois de Janvier 2016.

En effet, comme vous le savez maintenant, les semaines passées, Google a procédé à une “Quality Update” qui est une mise à jour du coeur de son algorithme classement et qui a trait à la qualité des contenus.

Voici l’explication de Matt Cutts (vidéo 1h03mn45s) rapportée par Barry Schwartz :

“Aux alentours de la période des fêtes de fin d’année, Google ne veut pas créer un stress supplémentaire aux éditeurs, webmasters et référenceurs . Google tend en effet à ne pas procéder à beaucoup de changements d’algorithmes à partir de la mi-décembre.

Ensuite, ce qui se passe, c’est que tous les ingénieurs voient leurs modifications figées pendant qu’ils continuent à produire d’autres codes à lancer.

Et puis, à partir des premiers jours de Janvier, chaque ingénieur lance, et à tour de rôle, son bout de code modifié.”

Donc, si je comprends bien Matt Cutts, les modifications des algorithmes en mode pause pendant les vacances de Noel s’enchaînent les uns derrière les autres. Et Matt Cutts de poursuivre son explication:

Bref, Matt Cutts parle ici en fonction de sa propre expérience lorsqu’il était aux manettes en tant que responsable de l’équipe anti-spam de Google. S’il est encore salarié de l’entreprise, il doit encore y avoir ses entrées, même sans fonction officielle.

Même si nous savons maintenant qu’il s’agit de la “Quality Update”, les habitudes des différentes équipes de devraient être restées à peu près les mêmes. Et donc, ce sont sans doute les nombreux bouts de codes modifiés qui ont été lancés successivement qui ont provoqué, les semaines passées, toutes les fluctuations importantes et massives relevées dans les positions sur Google.

En temps normal, ce serait passé presqu\’inaperçu comme la vingtaine qu\’ils font chaque jour. Soit en moyenne 500 à 600 par an.