8,2 Milliards de dollars : c’est le coût de la fraude publicitaire rien qu’aux Etats-Unis

Posted by

Selon une récente étude de l’IAB ( Interactive Advertising Bureau), plus de la moitié de l’argent dépensé dans la en ligne est consommée par le \ »trafic web non-humain\ ». En d’autres termes, par des robots.

Il s’agirait de fausses impressions (affichages) de publicité qui ne sont ni générées par des annonceurs réels, ni vues par des consommateurs réels. Et selon l’IAB, éradiquer ces impressions frauduleuses ferait économiser plus de 4 milliards de dollars par an aux annonceurs américains.

Un véritable fléau qui constitue donc un business parallèle sur le dos des annonceurs et des internautes quand on sait que 4,6 milliards de dollars (aux USA) des dépenses publicitaires sont absorbés par des visites de robots.

Autres chiffres de l’étude

  • L’étude révèle aussi que 72% des pertes dues aux fraudes publicitaires se produisent sur les ordinateurs contre 28 % sur mobile.
  • Le contenu contrefait, qui concerne la vidéo, la musique ou tout autre contenu éditorial qui est illégalement distribué sur le Web, représente 2,4 milliards de dollars de pertes annuelles pour les détenteurs des droits d’auteur.
Image via iab.com
  • Les publicités piratées ou annonces qui exposent les utilisateurs aux dangereux contenus tiers comptent pour 1,1 milliard de pertes. L’IAB déclare que 781 millions de dollars de ce total des publicités piratées dérivent du blocage des publicités déclenché par le contenu des annonces risquées.

A noter que les coûts associés aux investigations, à l’assainissement et à documenter les incidents directs dus à la publicité malveillante se chiffrent à 204 millions de dollars.