Twitter adopte le Like pour remplacer la mise en Favori. Et ça change quoi ?

Comme le dit @TwitterFrance, vous avez adopté les coeurs de manière exceptionnelle sur Periscope, et désormais vous les retrouverez sur et Vine.

Twitter Like

Twitter et Vine qui tendent à unir leurs forces.

Auparavant, si vous aimez un message sur Twitter et que vous voulez le faire savoir à tout le monde, vous pouvez le retweeter. Et si vous aimez un Tweet et que vous voulez le sauvegarder, vous pouvez le “mettre en favori” en cliquant sur l’icône “étoile”.

Ce qui aura pour effet de le bookmarker dans votre compte Twitter.

Mais, maintenant, Twitter vient d’annoncer un changement sur son réseau social en remplaçant son icône “étoile” par une icône “coeur”. Ainsi, Twitter a décidé de passer des favoris aux coeurs en nommant ces derniers “J’aime” ou “Like”.

Le Like débarque donc désormais aussi sur Twitter. On va alors pouvoir aimer sans le faire savoir !

Certes, il s’agit d’un changement mineur, mais il a pour objectif de rendre Twitter plus accessible aux nouveaux venus car l’icône “étoile” prêterait à confusion.

Ainsi, vous verrez désormais des coeurs sur Twitter pour et , twitter.com, TweetDeck, Twitter pour 10, sur les Tweets intégrés au Web ainsi que l’application Android et le site officiel de Vine.

J\'aime sur Twitter

Alors, ça change quoi ?

C’est bien tout ça, mais espérons de ne pas finir avec plusieurs emojis pour exprimer des réactions comme sur Facebook. Car, un Favori peut signifier Merci, une poignée de main, un coup de chapeau, vu, ou même un regard. Le favori de Twitter, qui est construit pour la diffusion rapide du contenu, a une profondeur d\’expression différente pour l\’engagement.

Contrairement à ce que pourrait penser Twitter, l’étoile pour dire “J’aime” n’est pas entièrement liée à une seule émotion humaine. Sinon, Facebook ne se serait pas départi de son Like pour introduire plusieurs Réactions emojis.

Or, on peut sauvegarder quelque chose sur Twitter pour dire à quelqu\’un qu’on a lu son Tweet, qu’on a apprécié son Tweet ou qu’on a juste sauvegardé pour le lire plus tard.

Et toutes ces différentes intentions avec l’étoile pourraient diminuer en intensité avec l\’introduction du cœur ou quelque chose de similaire, car il n\’y a pas réellement d’émotion, ni d\’intention particulière liée au Coeur sur internet.

Un clic sur un Coeur signifie que vous aimez quelque chose. Point. Et l’application du Like sur Facebook a démontré la limite du “J’aime”. Donc, dire que le Coeur à la place de l’Etoile exprimera différentes émotions (mais comment les interpréter ?) est une erreur plus que sémantique.

Alors ça change quoi ? Ça change que le Retweet risque de prendre un coup dans l’aile. Un peu comme sur + ou on dégaine le +1 à tout va, sans partager ce qu’on a apprécié.

Oui, c’est le risque plausible sur Twitter où on risque d’aimer beaucoup plus et retweeter beaucoup moins. A moins que, comme le faisait Facebook, que Twitter informe vos followers via leur Timeline pour leur dire que vous avez aimé tel ou tel Tweet.

Quitte à ces derniers d’aimer à leur tour et/ou de retweeter.

Toujours est-il, au moment de la rédaction de ce post, que tous vos coups de coeurs seront toujours sauvegardés et accessibles au même endroit qu’auparavant. Dans les ex-Favoris qui conservent encore leur appellation sur votre profil.

Et les coups de coeur seront toujours comptabilisés de le même façon que les Favoris . Et ça aussi, ça ne change pas.

Alors, si les coeurs peuvent ramener du monde sur Twitter, tant mieux. Mais, je pense plutôt que Twitter y parviendra sérieusement le jour où il aura mis fin à sa limite des 140 caractères, comme dans les messages privés (DM).

Mais, si Twitter veut continuer à conserver cette limite dans les Tweets, qu\’il rachète dans ce cas OneShot qui va beaucoup l\’y aider. Ainsi, il permettra à ses utilisateurs de poster de longs Tweets sans porter atteinte à son ADN.

Car, c\’est sa singularité, avec la limite des 140 caractères, qui est aussi un frein à l\’adhésion du grand public qui a pris l\’habitude de s\’exprimer librement et largement sans limite sur tous les réseaux sociaux.

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO en tant que Consultant.