Google envisage d\'utiliser son navigateur Chrome pour noter et classer les sites

Google Chrome afin de mesurer et noter l’ des utilisateurs sur chaque site qu’ils visitent.

Google veut se servir de son navigateur Chrome pour noter et classer les sites

Il s’agit d’une information postée par +François Beaufort, développeur Chromium chez , qui la présente comme une modification probable à venir.

Et cette fonctionnalité annoncée est actuellement en version bêta. Vous pouvez l’activer depuis la dernière version de Chrome dont vous disposez.

Et le score obtenu par visite (anonyme, je pense) pourrait aussi être utilisé pour rentrer en ligne de compte dans la détermination de son classement (en plus des autres facteurs ) dans les pages de résultats de Google.

Et de ce point de vue, tenir compte de l’expérience utilisateur, car c’est de cela qu’il s’agit, via son outil de navigation Chrome, est très judicieux pour donner la main à l’humain pour évaluer les sites à l’insu des visiteurs eux-mêmes.

Pour vous prêter à cette expérience, visitez la page chrome://flags/ dans votre Google Canary et allez à la section “Activer le service d\’interaction avec les sites” pour la mettre sur “Activée”, avant de cliquez sur le bouton “Relancer maintenant” qui se trouve en bas de la page.

Attention, une fois que vous aurez cliqué sur ce bouton, toutes vos fenêtres ouvertes se refermeront avant de s’ouvrir à nouveau sur votre page d\’accueil.

Que penser de ce projet de Google avec Chrome

Même si +François Beaufort dit dans son post que le score de l’engagement des utilisateurs sur un site visité ne servira qu’à la répartition des ressources de l’ordinateur, un mauvais score obtenu par un site pourrait impacter son score de qualité général. L’expérience utilisateur étant une notion qui monte en puissance dès lors qu’on parle désormais de référencement.

Alors, pourquoi donner un score via un navigateur à un site alors que tous les ordinateurs n’ont ni la même puissance RAM, ni les mêmes ressources CPU ? Si ce n’est pour s’en servir pour impacter négativement ou positivement chaque site visité par un humain.

D’ailleurs, à moins de mieux expliquer ce projet, François Beaufort parle bien de “score de comportement sur un site”. Donc, c’est l’expérience utilisateur qui est notée par rapport à chaque visite sur un site donné. Et non l’utilisateur lui-même, ni son ordinateur.

Et ce n\’est pas non plus le comportement de l’utilisateur qui impacte sur le score de qualité du site, mais c’est la qualité du site qui entraîne une bonne ou une mauvaise expérience qui sera matérialisée par un score qui pourrait déterminer son classement dans les pages de résultats de Google.

Je pense que ce projet mérite un peu plus d’explication que le post ci-dessus mentionné. Car, selon moi, qui dit score de qualité du site, quel qu’il soit, dit classement de site.

Comme dirait l\’autre, \ »on ne nous dit pas tout\ ».

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO en tant que Consultant.