SEO : A quoi ressemble Google Penguin en temps réel ?

Du côté de Google Penguin, la saga continue au fil des déclarations des Googlers.

Alors que Gary Illyes nous avait récemment déclaré que le refresh de Penguin n’arrivera pas avant des mois, voilà que ce même Gary Illyes vient nous annoncer, lors de la SMX East de New York, que cet algorithme sera bientôt actualisé.

Google : A quoi ressemble un Penguin en temps réel ?

En tout cas, avant la fin de cette année 2015. Certes, il reste encore presque que 3 mois pour que l’année se termine, mais on pouvait imaginer que ce serait en 2016 !

Pour l’instant, il n’y a aucune date précise annoncée, mais on avance quand même.

Le plus important dans sa déclaration est le fait que ce Penguin à venir fonctionnera en temps réel. Mais ça aussi, on le sait depuis un certain temps ! Même si semblait en douter.

Alors, comment fonctionnerait Penguin en temps réel ?

Cela signifie qu’à tout moment, dès que Penguin rencontre un backlink qu’il juge non-naturel, et donc factice, alors, immédiatement il applique une pénalité au site qui le reçoit. Il pourrait en être de même si le site qui envoie présente un graphe de liens sortants factices (liens achetés, par exemple).

Mais, contrairement aux précédents refreshes de Penguin, le délai pour la levée de la pénalité pourrait être raccourci si le webmaster pénalisé fait son travail de nettoyage.

Pour la simple raison que, lors de son crawl, si Googlebot, qui embarque aussi Penguin dans ses explorations des sites en vue de l’indexation des pages, constate que le lien pénalisé n’existe plus, la pénalité sera levée.

Il n’y aura donc plus pour les webmasters à attendre une énième actualisation de Penguin pour retrouver, peut-être, leur classement d’avant.

Alors, il faut l’avouer, il y a comme un côté pervers dans tout cela. Auparavant, grâce aux porte-paroles de Google, on pouvait savoir quand un refresh de Penguin avait été lancé. Et donc, en cas de constat de baisse de trafic, on pouvait savoir à peu près de quoi il en était.

Mais maintenant, même en cas de baisse de trafic, il sera difficile d’en déterminer la cause. Notamment avec Google Panda qui tourne encore depuis son dernier lancement au mois de Juillet dernier et devrait lui aussi être intégré dans les différents algorithmes de classement de Google.

Alors, la situation va encore se compliquer pour tous les webmasters. Il faudra donc tout faire pour rester dans les clous pour ne pas avoir à chercher quelle pénalité est la cause de la baisse de trafic via Google.

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO en tant que Consultant.