Facebook vidéo devient un Youtube-like avec sa section de vidéos à volonté


Aujourd’hui, sur , c’est la vidéo qui vient à vous dans votre News Feed en fonction des posts de vos amis. Mais, cela va bientôt changer. Et pour cause.

Facebook Video


Facebook vidéo devient une réalité avec l’annonce de Facebook révélant un test en cours en vue de laisser les utilisateurs regarder autant de vidéos qu’ils le souhaitent. Tout comme ils le feraient sur .

L’objectif de Facebook est donc de favoriser la découverte et le partage de vidéos à partir d’un flux dédié avec différentes chaînes partagés par les amis, les Pages qu’on a aimées, les Tendances vidéos sur Facebook, les clips sauvegardés ou les vidéos déjà visionnées.

Dans le test en cours que peut voir un nombre limité d’utilisateurs, le bouton Vidéos aurait remplacé celui de l’accès à Messenger au bas de l’application mobile de Facebook. Mais, cela pourrait évoluer parce que Messenger reste tout de même très important pour Facebook.

Voici comment va fonctionner Facebook vidéo :

Une section dédiée à la vidéo

Facebook teste donc un section vidéo qui diffusera un flux vidéo en non-stop.

Cette nouvelle section sera accessible (pour l’instant ?) en tapant sur l’icône “Vidéos” au bas de l’application iOS ou via une section “Vidéo” dans la barre latérale gauche de navigation sur le web.

Sur mobile, on pourra naviguer verticalement entre les différentes chaînes présentes et horizontalement entre les différentes vidéos présentes dans chaque chaîne.

Sans doute que Facebook vidéo envisage d’être aussi consommé sur les téléviseurs comme l’est Youtube aujourd’hui.

Facebook annonce aussi le déploiement de nouvelles fonctionnalités qu\’on retrouvera certainement dans son nouveau flux vidéo.

Les vidéos suggérées

Facebook vidéo va aussi suggérer des vidéos en lecture automatique et continu après chaque visionnage, tout comme le fait Youtube. Une fonctionnalité testée depuis le mois de Mars 2015 et déjà généralisée sur iPhone. Il en sera désormais de même sur le Web et dans les semaines à venir sur les mobiles .

Les vidéos suggérées vont aider à découvrir davantage de vidéos qu’il n’était possible de le faire auparavant via le News Feed.

Il faut dire que les vidéos suggérées sont très appréciées par les utilisateurs passifs de Facebook. Toutefois, en recommandant des vidéos, Facebook ne fera qu’augmenter davantage le temps moyen passé par ses utilisateurs sur la plateforme.

Sans oublier que de la publicité est diffusée entre deux vidéos consommées automatiquement. Ce qui devrait aussi rapporter plus d’argent aux créateurs de vidéos natives sur Facebook.

Vidéos flottantes

Pour les adeptes du multi-tâches sur un écran, Facebook a prévu la vidéo flottante ou en surimpression qui permet de continuer à surfer dans Facebook tout en ayant un oeil sur la diffusion de la vidéo dans une vignette épinglée dans un coin de l’écran.

Il s’agit là aussi d’une fonctionnalité vidéo en test depuis le mois de Juillet 2015.

Cette fonctionnalité désormais généralisée sur mobile comme sur le web sera surtout utile pour consommer des clips vidéos en non stop.

Regarder la vidéo plus tard

Facebook aura trouvé le moyen de faire revenir les utilisateurs vers les vidéos qui les intéressent avec la fonctionnalité de sauvegarde pour regarder plus tard, déjà testée depuis le mois de Juillet 2015.

Désormais, que ce soit dans le fil d’actualité ou dans la prochaine section Vidéo, les utilisateurs disposeront d’un bouton “Sauvegarder” pour enregistrer des vidéos qu’ils regarderont plus tard, quand ils auront plus de temps libre.

Et ce, en accédant à une section “Sauvegardes” de leur profil.

Image via Facebook

Tout compte fait, on peut bien imaginer que cette section vidéo dans les profils n’est qu’une étape intermédiaire pour Facebook vers la création d’une application totalement autonome et dédiée exclusivement à la vidéo.

Avec, plus tard, comme sur Youtube, une formule payante sans publicité.

Auteur : Noel Nguessan

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe en tant que nom de domaine depuis 2007 comme site de mon entreprise avant de devenir en 2010 un site d'information SEO à part entière. Pour ma part, j'ai été intégré le monde de l'internet 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000. Par la suite, après avoir exercé très tôt en free-lance auprès de plusieurs start-ups jusuq'en 2010 en tant développeur Web, je suis tout naturellement arrivé au référencement Web, notamment après avoir lu les premiers articles SEO d'Olivier Andrieux (Abondance.com) qui m'a beaucoup inspiré dans ce métier. Je lui dit merci. J'ai ainsi pu poursuivre ma carrière en travaillant discrètement en free-lance pour des agences Web qui créaient des sites mais avaient ponctuellement besoin de quelqu'un qui pouvait leur fournir des recommandations d'optimisation web en fonction de la clientèle. Je pense avoir longtemps respecté les règles de discrétion de mes apporteurs d'affaires et surtout avoir bien rempli les différentes missions à moi confiées. Aujourd'hui, la retraite se rapproche. Alors je passe le plus clair de mon temps à divulguer le marketing internet et des réseaux sociaux à travers mon site Arobasenet.com... Certes, il s'agit sur ce site de relayer des news SEO de sources anglaises, mais c'est un travaille plus que passionnant. Tant je découvre des articles d'intérêt que je partage mes fidèles lecteurs. Arobasenet.com, c'est à ce jour (Juillet 2021) : - 6.784 articles publiés depuis 2010 - Plus de 34 millions de pages vues - 300.000 pages vues en moyenne par mois.