Direct Messenger for Twitter : l\'appli pour tweeter des messages privés

Après toutes les mises à jour de Twitter concernant la publication des messages privés, on pouvait s’attendre à ce que le réseau social une application autonome dédiée à cette fonctionnalité.

Direct Messenger for Twitter

Il s’est trouvé que des “petits malins” ont finalement lancé Direct Messenger for , une application non-officielle de messagerie privée pour Twitter.

Vous l’aurez compris, Direct Messenger ne fait qu’une seule chose : envoyer et recevoir des messages privés via un compte Twitter.

A l’ouverture de l’application, après vous être identifié avec votre compte Twitter, vous retrouvez la liste de vos dernières conversations privées. Juste au-dessus du clavier de saisie, vous avez des raccourcis qui permettent d’ajouter d’autres types de contenus à vos messages.

Ce que vous pouvez faire avec Direct Messenger

Direct Messenger for Twitter vous permet, en plus de l’envoi de textes, de partager en mode privé une photo (ou un selfie), votre localisation, d’envoyer des stickers et des messages audios enregistrés.

Autant de fonctionnalités intéressantes mais qui ne sont pas toutes supportées actuellement par Twitter.

Par exemple, lorsque vous partagez votre localisation via Direct Messenger, l’application prend une capture d’écran de votre localisation actuelle sur une carte, la télécharge sur S3 avant d’envoyer un lien au destinataire pour la visualiser.

Il en va de même avec les stickers et même les photos. Direct Messenger ne supportant pas les photos natives, elle enregistre l’image dans Amazon S3 avant d’envoyer le lien de l’image partagée.

L’objectif de cette application, c’est de permettre aux utilisateurs de Twitter d’accéder rapidement à leurs messages privés. Et sans doute que cette initiative va pousser Twitter a finalement opté pour la création d’une application indépendante de messagerie instantanée.

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO.