Avec les derniers Samsung, pas besoin de Periscope ou Meerkat pour faire de la vidéo en direct

Lors du lancement de Galaxy Note 5 et de Galaxy S6 Edge, Samsung a révélé une nouvelle fonctionnalité très intéressante pour les créateurs de vidéo.

Ses modèles Galaxy Note 5 et Galaxy S6 Edge permettent aux utilisateurs de diffuser des vidéos en streaming directement sur leur compte .

Galaxy Note 5 et de Galaxy S6 Edge

La diffusion de vidéo en streaming est aujourd’hui un créneau dans lequel se lance Samsung pour concurrencer des applications de vidéo en direct telles que Periscope, Meerkat, et récemment Live.

La fonctionnalité d’enregistrement de vidéo en direct de Samsung a l’avantage d’être une application nativement intégrée dans l’appareil photo. Il permet au créateur de programmer ses horaires de diffusion sur Youtube (en différé) ou de lancer immédiatement la vidéo en streaming sur Youtube.

Les vidéos de Galaxy Note 5 et Galaxy S6 Edge sont diffusées avec une résolution de 1080p maximum à 60 images par seconde.

Petit bémol, il est à noter qu’il n’y a aucune intégration de boutons de partage sociaux et qu’il n’est pas possible de voir les commentaires sur Youtube pour y répondre directement. Mais, je pense que les prochaines versions pallieront à ce défaut.

Mais, il est possible de partager ses vidéos sur d\’autres réseaux sociaux via le compte Youtube.

Toujours est-il que si tous les appareils photos commençaient à intégrer nativement des applications de vidéo en streaming, ils pourraient prendre une grosse part de marché aux applications déjà existantes.

On peut comprendre pourquoi Facebook s’empresse de généraliser l’utilisation de Facebook Live.

Image et source :Theverge.com

Auteur : Noel Nguessan

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe en tant que nom de domaine depuis 2007 comme site de mon entreprise avant de devenir en 2010 un site d'information SEO à part entière. Pour ma part, j'ai été intégré le monde de l'internet 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000. Par la suite, après avoir exercé très tôt en free-lance auprès de plusieurs start-ups jusuq'en 2010 en tant développeur Web, je suis tout naturellement arrivé au référencement Web, notamment après avoir lu les premiers articles SEO d'Olivier Andrieux (Abondance.com) qui m'a beaucoup inspiré dans ce métier. Je lui dit merci. J'ai ainsi pu poursuivre ma carrière en travaillant discrètement en free-lance pour des agences Web qui créaient des sites mais avaient ponctuellement besoin de quelqu'un qui pouvait leur fournir des recommandations d'optimisation web en fonction de la clientèle. Je pense avoir longtemps respecté les règles de discrétion de mes apporteurs d'affaires et surtout avoir bien rempli les différentes missions à moi confiées. Aujourd'hui, la retraite se rapproche. Alors je passe le plus clair de mon temps à divulguer le marketing internet et des réseaux sociaux à travers mon site Arobasenet.com... Certes, il s'agit sur ce site de relayer des news SEO de sources anglaises, mais c'est un travaille plus que passionnant. Tant je découvre des articles d'intérêt que je partage mes fidèles lecteurs. Arobasenet.com, c'est à ce jour (Juillet 2021) : - 6.784 articles publiés depuis 2010 - Plus de 34 millions de pages vues - 300.000 pages vues en moyenne par mois.