Google rejette en bloc la mise en demeure de la CNIL pour un droit à l’oubli global

vient de rejeter une mise en demeure de la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des liberté), qui lui imposait d’inclure le déréfrencement pour droit à l’oubli dans toutes les versions de son moteur de recherche.

Il s’agissait donc pour la d’exiger que le droit à l’oubli

Droit à l\'oubli CNIL

Alors que Google et d’autres moteurs de recherche ont eu à traiter des millions de demandes de suppressions de liens depuis cette décision européenne, la Cour de Justice de l’Union Européenne avait, elle, seulement demandé que le droit à l’oubli s’applique aux versions européennes du moteur de recherche, mais pas à Google.com, Google.ca et ainsi de suite.

La est, cependant, allée plus loin pour exiger que le droit à l’oubli soit élargie à toutes les extensions locales du moteur de recherche Google.

On parle alors de déréférencement global suite à une requête pour droit à l’oubli.

Et de poursuivre en disant :

En réponse donc à à l’injonction de la CNIL, Google a publié un post ce 30 Juillet 2015 pour faire part de sa désapprobation en disant que “si la proposition de la ”.

Et Peter Fleischer, l’avocat de Google de poursuivre en ces termes :

en tant qu’autorité mondiale sur cette question et nous avons demandé à la CNIL de retirer sa mise en demeure”.

Dans son avis initial signifié, la

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO en tant que Consultant.