45% des TPE et PME auraient été impactées par Google Mobile-Friendly

Jusqu’ici, de nombreux observateurs des mises à jour des algorithmes de semblaient s’accorder sur le fait que le lancement de l’algorithme Mobile-Friendly n’avait eu aucun impact véritable sur le classement des contenus sur mobile.

de Google a même révélé qu’effectivement, il régnait une certaine confusion sur son impact.

Google Mobile-Friendly

Alors, l’algorithme Mobile-Friendly est-t-il synonyme de nullité comme le déclarent de nombreux ?

Pas si sûr, si l’on en croit cette récente étude réalisée par l’agence de marketing digital Koozai auprès de 2.000 petites et moyennes entreprises qui bat en brèche la faiblesse décriée de son impact sur la visibilité des contenus dans Google mobile..

Pas qu’il s’agisse de véritables chamboulements comme on aurait pu le craindre, mais tout de même des changements significatifs dans le classement des petites et moyennes entreprises locales.

Les chiffres de l’étude sur le mobile-friendly

L’ étude de Koozai réalisée aux Etats-Unis et relayée par Venturebeat révèle donc que de nombreuses TPE et PME ont connu une chute dans le classement organique et une baisse significative de leur trafic en provenance de Google mobile. Et ce, alors même qu’elles estiment avoir optimisé leurs sites web pour le mobile.

D’où l’incompréhension qui se dégagerait pour ces entreprises qui s’estiment injustement impactées.

Voici les clés de cette étude de Koozai :

  • 69 % des entreprises ont déclaré que l’annonce du lancement du a été surmédiatisée, erronée et inutile. On aurait pu s’attendre à un chiffre plus important d\’ailleurs.
  • 45 % des entreprises ont affirmé avoir constaté des changements dans leurs classements ou dans leur trafic à la suite de la mise à jour de l’algo de la compatibilité mobile.
  • 41 % de ces entreprises étaient concernées par une chute de ranking d’au moins 3 places avec pour conséquence une baisse de trafic conséquente.
  • Certaines entreprises sondées ont constaté une baisse de trafic pouvant parfois atteindre les 50 %.
  • 37 % ont peur que la mise à jour puisse avoir un impact sur les ventes depuis le mobile, tandis que 45 % n\’étaient pas du tout inquiètes dans la mesure où la plupart de leurs ventes proviennent du desktop.
  • 12 % des entreprises sondées reconnaissent ne pas avoir prêté attention à l’outil de test de la compatibilité de Google. Elles ne savaient donc pas si leurs sites étaient optimisés ou non pour le mobile.

Au final, ce que révèle cette enquête, ce sont les effets inconsistants de cet algorithme ressentis par les petites entreprises et qui ont donné lieu à une forme de confusion et d’inquiétude pas toujours justifiées.

Attendons donc que d’autres études viennent confirmer ou infirmer cette première étude pour ne pas tirer des conclusions trop hâtives. Parce que certaines chutes de classement et de trafic peuvent être dues à d’autres critères ou à d\’autres algorithmes tels que Pigeon…

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO.