Google+ n\'est pas mort, même sans Photos !

Après l’ du lancement officiel de Google Photos, désormais séparée de +, on s’attendait à ce que, dans la foulée, il y ait une autre concernant la plateforme sociale Google Plus qui va fêter ses 4 années d’existence fin Juin.

Google+ reste Google Plus, même sans Photos !

Evidemment, dans ce genre de “grande messe” médiatique, on ne va pas pour y parler de sujets qui fâchent. Mais, plutôt des innovations qui vont enthousiasmer l’assistance.

Même si on devine aisément, qu’après une amputation d’une telle fonctionnalité plébiscitée par les utilisateurs de Google+, le réseau social de Google va devoir s’orienter autrement pour être davantage attractif. Il y a donc certainement une refondation prévue qui devrait beaucoup plus centrée Google+ vers les centres d’intérêt.

Bref, heureusement qu’il y avait le site Backchanel pour interviewer +Bradley Horowitz, co-fondateur de Google+, au même titre que Vic Gundotra. Voici donc les questions-réponses de cette interview concernant Google+.

Parlons de Google+ dans lequel vous êtes impliqué depuis ses débuts. Où en est-il aujourd’hui ?

Bradley Horowitz : Près de 4 ans après le lancement de cette aventure, nous écoutons les utilisateurs qui nous disent ce pour quoi Google+ est utile, et alors nous allons nous concentrer sur ces utilisations pointées du doigt.

Cette fonctionnalité est la première d’une série de nouveautés. Nous allons également faire bouger les choses dans le sens des produits autonomes, comme Photos, ou supprimer des choses que nous pensons qu’elles ne marchent pas.

Quelles sont les choses qui pourraient être supprimées ?

Je ne vais pas divulguer ici les plans du produit (Google+). Vous pouvez vous-même vous connecter sur Google+ et vous comprendrez ce qui marche et ce qui ne marche pas.

Revenons à Collections. Pouvez-vous décrire cette fonctionnalité ?

C’est en gros la possibilité de publier des posts par sujets. L’un des problèmes que résoud aujourd’hui Collections est du type : “Je vous aime bien mais je n’aime pas vos photos de chats”.

Ainsi, grâce à Collections, je peux vous suivre en tant que personne, mais je peux me désabonner de votre collection de photos de chats. Ou je peux m’abonner uniquement à vos publications de photos de chats, sans pourtant vous suivre personnellement.

Est-il juste de dire que Google lui-même prend ses distances avec le concept original de Google Plus ?

des réseaux sociaux, NDLR) et nous allons nous concentrer là-dessus.

N’avez-vous jamais eu envie de laisser tomber Google+ ?

Nous allons nous efforcer de faire en sorte qu’à l’avenir cela devienne comme une évidence pour les utilisateurs : quoi, quand et pourquoi utiliser ce produit.

Où se situe Google en tant que produit social ?

Non,

Auteur : Noel Nguessan

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe en tant que nom de domaine depuis 2007 comme site de mon entreprise avant de devenir en 2010 un site d'information SEO à part entière. Pour ma part, j'ai été intégré le monde de l'internet 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000. Par la suite, après avoir exercé très tôt en free-lance auprès de plusieurs start-ups jusuq'en 2010 en tant développeur Web, je suis tout naturellement arrivé au référencement Web, notamment après avoir lu les premiers articles SEO d'Olivier Andrieux (Abondance.com) qui m'a beaucoup inspiré dans ce métier. Je lui dit merci. J'ai ainsi pu poursuivre ma carrière en travaillant discrètement en free-lance pour des agences Web qui créaient des sites mais avaient ponctuellement besoin de quelqu'un qui pouvait leur fournir des recommandations d'optimisation web en fonction de la clientèle. Je pense avoir longtemps respecté les règles de discrétion de mes apporteurs d'affaires et surtout avoir bien rempli les différentes missions à moi confiées. Aujourd'hui, la retraite se rapproche. Alors je passe le plus clair de mon temps à divulguer le marketing internet et des réseaux sociaux à travers mon site Arobasenet.com... Certes, il s'agit sur ce site de relayer des news SEO de sources anglaises, mais c'est un travaille plus que passionnant. Tant je découvre des articles d'intérêt que je partage mes fidèles lecteurs. Arobasenet.com, c'est à ce jour (Juillet 2021) : - 6.784 articles publiés depuis 2010 - Plus de 34 millions de pages vues - 300.000 pages vues en moyenne par mois.