Pourquoi le Mobile-Friendly a-t-il accouché d\'une souris ?

Apparemment, l’algorithme Mobile-Friendly récemment lancé par Google n’a pas eu au final l’impact tant redouté par les webmasters.

Par conséquent, le chamboulement auquel on pouvait s’attendre dans le classement des pages lors des recherches sur mobile n’a vraiment pas eu lieu.

Pourquoi le Mobile-Friendly a-t-il accouché d\'une souris

C’était à se demander si finalement Google avait vraiment lancé son nouveau critère de classement sur mobile. Alors, pourquoi cette impression que le critère “compatible mobile” pourrait n’avoir jamais été réellement lancé ?

C’est encore John Mueller qui apporte des précisions lors d’un Hangout réalisé la semaine dernière en ces termes (vidéo 12:20) :

Donc vous aurez aimé qu’il (le mobile-friendly, NDLR) soit plus visible ?

Et pourtant, le Mobile-Friendly a été complètement déployé…  

Je pense que l\’une des difficultés ici est qu’il s’agit d’un changement de très grande ampleur. Donc, même s\’il a eu un impact assez important sur l\’ensemble de tous les résultats de recherche, cela ne signifie pas que, dans chaque résultat de recherche, vous pourrez voir de très grands changements.

C\’est quelque chose qui affecte un grand nombre de sites différents, un grand nombre de requêtes différentes. Mais, il n’est pas tel que les sites disparaissent totalement des résultats de recherche parce qu’ils ne sont pas encore compatibles avec le mobile.

D\’une part, cela fait beaucoup sens pour les sites qui ne sont pas encore Mobile-Friendly, ce qui peut être le cas des petites entreprises qui n\’ont pas eu le temps ou l\’argent pour régler leurs sites pour cela.

Ce sont donc des résultats (Sites pas encore compatibles mobile, NDLR) qui sont toujours assez pertinents dans les résultats de recherche, nous avons donc besoin de les garder là quand même.

L\’autre aspect que nous avons remarqué, c\’est que beaucoup de sites ont vraiment migré vers la compatibilité mobile. Alors, là où nous nous attendions à un plus grand changement, parce que nous pensions qu’un plus grand nombre de sites n\’étaient pas compatibles avec le mobile, n\’ayant pas eu le temps de le faire, finalement ce grand changement n’a pas eu lieu (dans les résultats de recherche, NDLR).

Ce qu’explique ici John Mueller, c’est qu’en raison du teasing lancé par Google à la mi-Février dernier pour un début de l’application du Mobile-Friendly en tant que critère de ranking à compter du 21 Avril 2015, beaucoup de sites ont eu le temps d’être améliorés dans le sens de la compatibilité mobile.

Beaucoup plus, à tel point qu’ils ont été surpris chez Google. Il ne reste vraisemblablement qu’une poignée de sites qui seraient en train de faire le nécessaire. Par conséquent, l’impact du Mobile-Friendly ne pouvait qu’être beaucoup moins visible dans les résultats de recherche sur mobile.

Toutefois, John Mueller laisse entendre que l’algorithme mobile friendly va entamer une deuxième phase en incluant d’autres critères plus adaptés au mobile (le temps de chargement, par exemple) qui, eux, pourraient avoir un impact dans les SERP.

C’est sans doute alors que Google pourrait annoncer, comme le faisait déjà savoir Gary Illyes, le lancement d’un moteur de recherche exclusivement dédié au mobile qui serait alors différent de celui du desktop.

Laisser un commentaire