Comment les internautes formulent-ils leurs requêtes de recherche ?

Selon une récente étude de Blue Nile Research sur la psychologie des internautes, les utilisateurs effectuant une recherche sur les moteurs de recherche la formulent dans 27% des cas sous la forme interrogative.

50% des internautes sondés ayant déclaré utiliser des requêtes courtes (moins de 4 mots), à égalité (50%) avec ceux ayant déclaré utiliser des requêtes longues (plus de 4 mots).

Comment les internautes formulent-ils leurs requêtes de recherche ?

Et en moyenne, chacun des sondés effectue 129 recherches par mois

Pour précision, cette étude avait pour objectif d’analyser le type de requêtes utilisées ainsi que la longueur de ses requêtes.

L’étude révèle donc des requêtes utilisées lors des recherches sur internet commencent le plus souvent par comment, pourquoi, où, quoi et qui.

Voici la répartition de ces requêtes sous forme de questions en termes d’usage :

  • 38% pour Comment.
  • 24% pour Pourquoi.
  • 15% pour .
  • 12% pour Qui.
  • 11% pour Quoi.

Images via Bluenileresarch.com

L’étude de Blue Nile Research a également analysé la longueur des requêtes de recherche et elle a découvert l’existence de ce qu’elle appelle des “fragments de requêtes” (brèves) qui sont des requêtes de 2 à 3 mots par rapport à des requêtes complètes qui sont des requêtes de 4 mots ou plus.

A ce niveau, les tendances réparties sont à égalité (50/50).

Voici un graphique montrant la répartition par nombre de mots de 2 mots à 8 mots dans une requête.

Vous constaterez que les requêtes de 2 mots sont les plus saisies (29%) contrairement aux requêtes de 8 mots (5%) dites requêtes de “longue traîne”.

En conclusion, les marketeurs qui souhaitent s’adresser à une audience plus large et variée devront créer du contenu qui réponde aux questions que se posent leur audience.

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO.