90% des profils Google+ n’auraient jamais publié sur la plateforme

Posted by

Durant ces dernières années, le niveau d’activité sur + a suscité de nombreux commentaires sur la blogosphère.

Certains allant jusqu’à dire que la plateforme sociale de Google était morte, à peine née.

90% des profils Google+ n’auraient jamais publié sur la plateforme

Alors, aujourd’hui, combien d’utilisateurs sont réellement actifs sur Google+ ? Google+ est-il une ville “fantôme” comme certains aiment à le dire ? Google va-t-il bientôt arrêter Google Plus ?

Autant de questions suscitant des débats incessants qu’a bien voulu répondre Eric Enge dans son article pour essayer de faire des mises au point. Il a pour ce faire réalisé et commenté l’étude que je vous propose ci-dessous.

Dans le cadre de son étude, Eric Enge a analysé de façon aléatoire 516.246 profils sélectionnés pour aboutir à des constats édifiants.

Très peu de profils publient sur Google+

En analysant son fichier de 516.246 profils Google+, le premier constat que fait Eric Enge, c’est que 464.459 profils n’aucun contenu sur leur profil.

Ce qui représente 90% de cet échantillon de profils qui n’auraient alors jamais publié un seul post public sur Google+ depuis leur création.

Par exemple, tous les commentaires sur , les partages de vidéos YouTube, les modifications de photo du profil et certaines autres activités qui sont publiés automatiquement comme messages sur le profil Google+.

C’est pourquoi, pour son analyse, Eric Enge a voulu pouvoir montrer le nombre de personnes réellement engagées uniquement dans le flux Google+. C’est à dire qui postent une information réelle dans leur flux.

D’où ce tableau ci-dessous expliqué en détails plus bas :

Images via Stonetemple.com

  • des profils actifs : Avec 464.459 profils sans aucun contenu sur les 516.246 analysés, il n’y aurait alors que 49.975 profils Google Plus qui pourraient être considérés comme actifs.

    Soit actuellement 9,7% de tous les profils testés et 9,9% de tous les profils valides actuellement.

    Ainsi, pour 9,7% sur 2,2 milliards de profils Google+ actuellement créés, il n’y aurait que 212 millions de personnes qui ont eu une activité quantifiable sur Google+.

  • Plus de 50 messages publiés :

    Mais, en ajustant ce chiffre, Eric Enge arrive à .

  • Les utilisateurs avec plus de 50 posts publics publiés durant ces 30 derniers jours : Il s’agissait de savoir si ces personnes ayant plus de 50 posts sont toujours actives sur Google+.

    Et là, Eric Enge arriverait à 3,54 millions d’utilisateurs actifs pendant les 30 derniers jours par rapport aux 6,66 millions d’utilisateurs ayant plus de 50 posts mentionnés ci-dessus.

  • Les utilisateurs ayant au moins 10 posts depuis leur création : Après modération, le nombre de personnes avec au moins 10 posts et plus depuis la création de leur profil indique un total de 21,8 millions d’utilisateurs actifs.
  • Les utilisateurs ayant au moins 5 posts depuis leur création : On arrive à 32,9 millions d’utilisateurs actifs.
  • Les utilisateurs ayant au moins 1 post depuis leur création : Enfin, pour les personnes ayant posté un seul post sur leur profil Google+, on compterait 111,9 millions d’utilisateurs actifs.
  • Les profils n’ayant aucun post (zéro post) par le passé : Sur les 49.975 profils considérés comme actifs (voir plus haut), il se trouve que 7.493 d’entre eux n’affichent aucun post sur leurs profils. Soit 15,1% des profils considérés dès le départ comme actifs.

    Toutefois, il est possible que ces profils aient publié un message en mode privé sur Google+. Soit de façon délibérée, soit par erreur.

  • Les personnes n’ayant jamais publié publiquement sur Google+ : En ajoutant les personnes n’affichant aucun post par le passé (voir ci-dessus) aux profils inactifs, il semblerait alors que, finalement, il y aurait 91,8% de profils qui n’ont jamais posté publiquement sur Google+.

Il faut rappeler qu’est considéré comme utilisateur actif un utilisateur s’étant connecté au moins une fois à son compte pendant les 30 derniers jours.

Quid du nombre de profils ayant posté ces 30 derniers jours ?

Selon les chiffres de l’étude ‘Eric Enge, seuls 23,4 millions de personnes ont publié publiquement sur Google+ durant les 30 derniers jours. Et ce, avec un “noyau dur” de 358.000 profils qui publient plus de 50 posts publics chaque mois.

Après ajustement, on arrive 16 millions de profils (au lieu de 23,4 millions) et 106.000 de profils (au lieu de 358.000) respectivement pour ces deux groupes cités ci-dessus.

Donc, il n’y aurait que 16 millions de personnes qui publient mensuellement des posts publics sur Google+.

On ne tient toujours pas compte des autres activités sur Youtube ou Google Play avec le compte Google+.

Cependant, certaines spéculations laissent entendre que Google+ aurait un grand nombre d’activités qui restent purement restreintes, et donc pas publiques. Ce qui est, par définition, difficile à mesurer.

Que retenir de cette étude ?

Il est fort prévisible qu’à la lecture des détails de cette étude, certains pourraient se dire que finalement, Google+ est réellement mort. Que nenni !

Même si, d’après cette étude, les activités publiques sur Google+ sont réellement moindres par rapport aux attentes.

Au risque de me tromper, la mort de Google+ ne sera pas pour bientôt. Notamment pour les raisons qui suivent :

  • Google+ a permis à Google d’unifier tous les identifiants de tous ses utilisateurs. Et ça, c’est un succès !
  • Google+ permet a Google d’avoir des données sociales afin de personnaliser les résultats de recherche des utilisateurs connectés à leurs comptes Google. Et accessoirement pour leur afficher des publicités personnalisées en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs activités sur Google+