Comment Google va-t-il noter et classer les utilisateurs dans Google+ ?

Quelques mois après le lancement de +, Google avait publié l’un de ses brevets décrivant comment son allait noter et classer les utilisateurs publiant des contenus sur la plateforme.

Il s’agissait en ce moment-là du probable Author Rank que l’on pensait voir lancer par Google qui recommandait vivement la participation des webmasters à feu AuthorShip.

Comment Google va-t-il classer les utilisateurs dans Google+ ?

Mais voilà. Depuis, de l’eau a beaucoup coulé sous le pont et Google+ vient d’être scindé en deux parties : Streams et Photos. Et ce, avec bientôt le retrait de Hangouts pour en faire aussi une application autonome.

Alors, suite à un post de +Olivier Duffez dans une communauté Google Plus révélant un nouveau brevet de Google concernant Google+ qu’il suggérait à +Bill Slawski, ce dernier a publié un article pour lui apporter une réponse que j’adapte pour vous.

Il s’agissait donc pour Bill Slawski de vérifier si ce brevet nous en dit plus sur comment les posts Google+ sont notés et classés dans les recherches sur Google+.

Selon lui, le brevet fait bien référence aux contributions d’une personne sur Google+ comme faisant partie d’une “Activité de flux” et correspondrait effectivement à la nouvelle appellation de Google+ (Stream) dans laquelle chaque profil partage des contenus avec les autres.

Le brevet parle aussi de “score ou indice de classement” par post partagé à nouveau, ainsi que de “score ou indice de partage” par utilisateur pour indiquer quelle serait la probabilité que quelqu\’un d\’autre partage un contenu qu\’un premier utilisateur a partagé.

Ainsi, une personne pourrait interagir avec un contenu de 3 façons :

  • Recommander un contenu;
  • Partager un post et/ou…
  • Commenter un post.

Par conséquent, tout comme l’ancien brevet concernant l’éventuel Author Rank, les utilisateurs de Google+ ou du futur \ »Streams\ » seraient catégorisés et/ou classés en fonction de leur activité sur Google+, et les utilisateurs les plus actifs pourraient être suggérés par la plateforme comme contacts intéressants à suivre aux nouveaux venus.

Et cette classification pourrait aussi être utilisée par Google pour identifier un “post potentiellement viral avant même qu’il devienne viral”.

Voici le résumé du de Google publié le 3 Mars dernier :

“Methods, systems, and apparatus, including computer programs encoded on a computer storage medium, for receiving, from computer-readable memory, a particular item of digital content distributed by a user through a computer-implemented social networking service; identifying, using the one or more processors, a set of items of digital content distributed by the user through the computer-implemented social networking service; receiving interaction data from the computer-readable memory; determining, based on the received interaction data, at least one of a user ranking score associated with the user and an item ranking score associated with the particular item of digital content; and storing the at least one of the user ranking score and the item ranking score in the computer-readable memory.”

Image via Upsto.gov

Il semble donc, selon +Bill Slawski, qu’en plus de classer les utilisateurs du réseau social, le post qu’ils partagent sera aussi noté. Et cela pourrait déterminer l’ordre selon lequel ils seront affichés dans le flux (page du fil d’actualité) d\’un profil ou lors d’une recherche depuis le moteurde recherche interne de Google+.

Ce qui voudrait alors dire, à mon avis, que Google+ ou Streams s\’apprêterait à afficher les posts dans un fil d\’actualité non pas toujours de façon chronologique, mais en fonction de leur score. Donc, on pourrait s\’attendre à un tri des posts affichés par Google+.

A ce stade, Bill Slawski admet que ce dernier brevet de Google décrit bien comment les utilisateurs sont classés sur Google+ et comment les posts sont notés par le système pour déterminer lesquels seront affichés en priorité en réponse à une requête sur Google+.

Bref, dans l’ensemble, on retrouve l’essentiel de ce qui semblait concerner l’Author Rank. Mais en plus précis et plus concis.

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO en tant que Consultant.