Le Mobile-Friendly devient un facteur de référencement

Depuis au moins deux années, l’insistance de sur le mobile-friendly pouvait laisser penser qu’il en ferait un jour un critère de référencement.

Mobile-Friendly comme facteur de référencement

C’est maintenant chose faite de façon officielle. Et il ne pouvait en être autrement compte tenu de l’usage sans cesse grandissant du mobile pour les recherches d’informations.

Google annonce donc qu’à compter du 21 Avril 2015, il utilisera la compatibilité mobile de tout site comme un facteur de référencement, et donc de classement dans ses pages de résultats mobiles.

Avant d’ajouter que ce changement affectera les recherches mobiles dans toutes les langues du monde entier et aura un impact significatif dans ses pages de résultats.

Par conséquent, il estime que les utilisateurs trouveront plus facilement des résultats de recherche pertinents et de haute qualité qui seront compatibles avec leurs appareils mobiles.

Si vous disposez donc d’une version mobile de votre site, même en responsive design, voici quelques précautions à prendre :

  1. Vérifiez avec cet outil que votre site est réellement adapté au mobile, et donc mobile-friendly.
  2. Assurez-vous avec l’outil PageSpeed de Google que sa vitesse de chargement sur mobile est correcte.

    Car, un site mobile trop lent sera signalé comme tel par le label “Lent” (Slow) sur les pages de recherche mobile, même s’il est bien compatible au mobile.

  3. Et si votre site n’est pas en responsive design et que vous avez un site mobile dédié, pensez avec cet autre outil à faire valider son URL dans les Google Webmaster Tools comme pour tout site vous appartenant.

Pourquoi un tel changement ?

L’objectif de ce changement de l’algorithme de classement de Google est finalement d’obtenir la même expérience utilisateur avec tous vos contenus, tant sur mobile que sur ordinateur.

Et, comme le disait déjà Matt Cutts en Mars 2014, le mobile pourrait ne pas influencer que votre référencement mobile

Alors, pourquoi cette annonce avant la date fatidique du 21 Avril 2015 ? Tout simplement parce que Google veut donner du temps aux webmasters pour effectuer toutes les corrections nécessaires sur leurs sites mobiles avant l’entrée en vigueur de ce nouvel algorithme de classement sur Google

Votre site devra donc désormais avoir une performance et une identiques quel que soit le support utilisé par les internautes pour visiter vos pages.

Plus de contenus issus des applications mobiles

Google a aussi annoncé dans son post qu’à compter de ce jour, il utilisera les contenus des applications indexées comme facteur de classement.

Mais uniquement pour les utilisateurs mobiles connectés ayant installé ces applications. Pour ceux-ci, les contenus de leurs applications indexées par Google se classeront plus haut lors de leurs recherches mobiles.

De la même manière que cela se fait avec les posts Google+ dans les pages de résultats consultées par des utilisateurs connectés et abonnés à un profil ou à une page Google+.

Pour offrir aux utilisateurs qui ont installé votre application la possibilité d\’ouvrir votre contenu au sein de votre application à partir des résultats de recherche Google, suivez les étapes ci-dessous pour établir la relation entre vos pages web et les liens profonds vers votre application :

  1. Activez la compatibilité avec les profonds et indiquez comment atteindre un contenu spécifique au sein de votre application.
  2. Validez le site officiel de votre application sur la console Google Play.
  3. Fournissez des profonds pour chaque page web qui possède un lien profond correspondant, soit sur chaque page de votre site, soit dans vos sitemaps.
  4. Vérifiez les erreurs dans les outils pour les webmasters afin de les corriger.

Avec ces deux annonces, c\’est le référencement web dans son ensemble qui connaît aujourd\’hui une mutation majeure. Et ce n\’est pas fini !

Auteur : Noel Nguessan

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe en tant que nom de domaine depuis 2007 comme site de mon entreprise avant de devenir en 2010 un site d'information SEO à part entière. Pour ma part, j'ai été intégré le monde de l'internet 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000. Par la suite, après avoir exercé très tôt en free-lance auprès de plusieurs start-ups jusuq'en 2010 en tant développeur Web, je suis tout naturellement arrivé au référencement Web, notamment après avoir lu les premiers articles SEO d'Olivier Andrieux (Abondance.com) qui m'a beaucoup inspiré dans ce métier. Je lui dit merci. J'ai ainsi pu poursuivre ma carrière en travaillant discrètement en free-lance pour des agences Web qui créaient des sites mais avaient ponctuellement besoin de quelqu'un qui pouvait leur fournir des recommandations d'optimisation web en fonction de la clientèle. Je pense avoir longtemps respecté les règles de discrétion de mes apporteurs d'affaires et surtout avoir bien rempli les différentes missions à moi confiées. Aujourd'hui, la retraite se rapproche. Alors je passe le plus clair de mon temps à divulguer le marketing internet et des réseaux sociaux à travers mon site Arobasenet.com... Certes, il s'agit sur ce site de relayer des news SEO de sources anglaises, mais c'est un travaille plus que passionnant. Tant je découvre des articles d'intérêt que je partage mes fidèles lecteurs. Arobasenet.com, c'est à ce jour (Juillet 2021) : - 6.784 articles publiés depuis 2010 - Plus de 34 millions de pages vues - 300.000 pages vues en moyenne par mois.