Pourquoi 36% des visiteurs de Twitter n’ont pas de compte Twitter ?

Posted by

Alors qu’un internaute adulte sur cinq est actif sur , une étude de GlobalWebIndex nous apprend qu’un tiers visite régulièrement Twitter sans pour autant se connecter à la plateforme ou sans avoir de profils Twitter.

Pourquoi 36% des visiteurs de Twitter n’ont pas de compte Twitter ?

GWI a analysé pour cette étude les utilisateurs “masqués” ou invisibles (ou encore occasionnels) des réseaux sociaux, et notamment de Twitter, pour se rendre compte que 36% de ces utilisateurs sans compte ont visité la plateforme durant le mois passé.

Ce qui correspond pour autant à la définition même de l’utilisateur actif mensuel sur les réseaux sociaux.

Un très important comparé aux 22% des utilisateurs de Twitter qui sont, eux, comptabilisés comme étant des utilisateurs actifs mensuels. Ces derniers disposant d’un profil Twitter et se connectent à la plateforme avant de l’utiliser.

Chiffres des utilisateurs de Twitter sans comptes – via Globalwebindex.com

connaît aussi le même type de situation. Sur 82% des internautes ayant visionné une vidéo le mois dernier sur la plateforme, seuls 24% avaient un compte Youtube.

On pourrait donc en déduire que Twitter et Youtube ont plus d’utilisateurs actifs qu’on ne veut le dire. Ce qui n’est pas le cas de sur lequel les utilisateurs doivent le plus souvent se connecter pour l’utiliser.

D\’autre part, ces deux plateformes apparaissant dans les résultats de recherche de , il va sans dire que leur utilisation ne nécessite pas d’en être membre avant de les utiliser. Contrairement à Facebook. D’où les scores que nous voyons ci-dessus..

De plus, les tweets et vidéos de Youtube sont très souvent intégrés dans des contenus web. Ceci pourrait aussi expliquer cela.

Conclusion : Youtube et Twitter ont une plus grande audience par rapport à leurs chiffres officiels de membres ou d’utilisateurs actifs.

On comprend mieux pourquoi Twitter envisage de changer sa page d’accueil pour y diffuser de la publicité pour les utilisateurs non connectés.

Et ce ne serait qu’un début pour rentabiliser sa plateforme en ciblant ces 36% de visiteurs qui n’ont aucun profil Twitter.