61% des pros considèrent l\'email comme l\'outil de travail privilégié

Lorsque les ont commencé à prendre leur envol, nombreux sont les observateurs qui prédisaient que ce serait la fin de l’email.

61% des pros considèrent l\'email comme l\'outil de travail privilégié

Quelques années plus tard, on réalise qu’il n’en est rien. L’ est toujours là et bien vivant même si à échouer à lancer sa propre plateforme d’email.

Aujourd’hui, le constat est simple et clair : l’email est bel et bien là pour durer encore longtemps… Notamment grâce aux smartphones qui lui ont donné une seconde vie et booster son intérêt pour les professionnels comme pour les particuliers.

Parce que, désormais, quand vous recevez un email, vous en prenez tout de suite connaissance grâce à votre qui se trouve toujours à portée de main, quel que soit l’endroit où vous êtes : bureau, maison, en déplacement.

Le mobile a donc de ce point de vue facilité la communication par email et les professionnels en ont fait leur outil privilégié pour échanger des notes, des présentations, des devis, des factures, etc… Et aussi pour envoyer des messages publicitaires ou promotionnels à leurs clientèles ou prospects.

La société Pew Research a réalisé une étude auprès de personnes adultes ayant un emploi pour savoir quel outil était pour eux le plus important dans leur travail au quotidien. En leur proposant des choix à faire par ordre de préférence.

Dans le panel des sondés, 94% sont des utilisateurs réguliers d’internet et travaillent dans des secteurs d’activités différents les uns des autres (technologiques ou non, petites ou grandes entreprises, à domicile, à la campagne ou dans un bureau).

Au final, l’étude de Pew Research va révéler que l’email est de très loin l’outil de travail le plus important pour les professionnel. En fait, il est deux fois plus important que le téléphone comme le montre le graphique ci-dessous.

via Pewinternet.org

Avec un tel score impressionnant (61% des sondés), l’email reste le principal outil de travail malgré le fait qu’il existe de plus en plus de spam et de phishing et des concurrents aussi sérieux que les réseaux sociaux. Lesquels comptent très peu (à peine 4%) pour les professionnels sondés. C’est aussi cela la réalité…

Et contrairement à ce qu’on aurait pu croire, même la nouvelle génération de professionnels internautes utilisent plus l’email que les pour échanger dans le cadre du travail. Ce n’est donc pas une question de génération.

Auteur : Noel Nguessan

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe en tant que nom de domaine depuis 2007 comme site de mon entreprise avant de devenir en 2010 un site d'information SEO à part entière. Pour ma part, j'ai été intégré le monde de l'internet 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000. Par la suite, après avoir exercé très tôt en free-lance auprès de plusieurs start-ups jusuq'en 2010 en tant développeur Web, je suis tout naturellement arrivé au référencement Web, notamment après avoir lu les premiers articles SEO d'Olivier Andrieux (Abondance.com) qui m'a beaucoup inspiré dans ce métier. Je lui dit merci. J'ai ainsi pu poursuivre ma carrière en travaillant discrètement en free-lance pour des agences Web qui créaient des sites mais avaient ponctuellement besoin de quelqu'un qui pouvait leur fournir des recommandations d'optimisation web en fonction de la clientèle. Je pense avoir longtemps respecté les règles de discrétion de mes apporteurs d'affaires et surtout avoir bien rempli les différentes missions à moi confiées. Aujourd'hui, la retraite se rapproche. Alors je passe le plus clair de mon temps à divulguer le marketing internet et des réseaux sociaux à travers mon site Arobasenet.com... Certes, il s'agit sur ce site de relayer des news SEO de sources anglaises, mais c'est un travaille plus que passionnant. Tant je découvre des articles d'intérêt que je partage mes fidèles lecteurs. Arobasenet.com, c'est à ce jour (Juillet 2021) : - 6.784 articles publiés depuis 2010 - Plus de 34 millions de pages vues - 300.000 pages vues en moyenne par mois.