Google recommande la pagination pour les longues pages qu\'il n\'indexera plus en totalité

Posted by

En matière de petits conseils , John Mueller est toujours très loquace. Même si on a parfois du mal à les admettre sans soupçonner une manipulation quelconque de .

Google n\'indexe pas les longues pages en totalité et recommande la pagination

C\’est à l\’occasion du même Hangout en direct dont je vous avais parlé hier concernant Penguin 3 que John Mueller s\’est exprimé sur l\’indexation des pages web qui se déploient indéfiniment au fur et à mesure que le lecteur progresse dans sa lecture.

Vous savez, le genre de page dont le contenu ne peut être visible dans son intégralité mais que progressivement de façon automatique (comme sur scoop.it ou ou Google+ et bien d\’autres). Parfois, la page inscrit la mention cliquable \ »Plus d\’infos\ » ou \ »Continuer\ » pour afficher la suite du texte.

Cette question est aussi une suite logique à une récente déclaration du même John Mueller sur la non-indexation des textes non visibles placés dans des onglets à l\’intérieur d\’un même contenu.

Est-ce bientôt le cas des textes qui ne sont visibles qu\’en scrollant ?

Dans cette vidéo (17:48), John Mueller, Webmaster Trends Analyst chez Google, déclare que si le scrolling continue indéfiniment, Googlebot s\’arrêtera éventuellement à un moment donné et n\’indexera pas le contenu dans sa totalité.

Il recommande pour de telles pages à déploiement indéfini d\’utiliser la pagination (avec des pages numérotées) si l\’on tient à ce que le contenu soit complètement exploré et indexé par Google.

Reste à savoir à partir de quelle taille du fichier ou à partir de combien de lignes Googlebot (paresseux ?) refuse d\’aller plus loin…

Mais, par précaution, les très longs textes devront êtres scindés en plusieurs pages avec des liens les reliant pour être certain de leur indexation complète.