Google durcit les conditions d\'utilisation des pages locales My Business


petit post

à laquelle sont subordonnées les pages locales.

Google durcit les conditions d\'utilisation des pages pages locales My Business




En effet, Un établissement ne doit plus figurer dans

Voici les nouvelles consignes (version FR) de rédaction des établissements locaux :

  • Ainsi, les activités dites virtuelles (exclusivement par internet ou pure players) ne peuvent pas avoir de page locale.

  • Il en est de même pour les activités domiciliées ou en open space ne recevant pas du public.
  • Indiquez l\’adresse précise de l\’établissement plutôt qu\’un nom de ville ou d\’intersection à proximité.
  • Ne créez pas plusieurs fiches pour un même établissement, que vous utilisiez un seul compte ou plusieurs. Dans le cas de cabinets (médecins, avocats, agences immobilières ou encore dentistes, etc) regroupant plusieurs professionnels, chacun d\’entre eux peut posséder une fiche individuelle s\’il est au contact de clients.

    Pas de page par spécialité pour un même compte.

  • N\’indiquez pas d\’informations autres que l\’adresse physique de votre établissement dans les lignes d\’adresse (des URL ou des mots clés, par exemple).
  • Seuls les établissements qui sont en contact direct avec leurs clients peuvent bénéficier d\’une page Google+ Local sur Google My Business.
  • Les établissements en construction ou qui n\’ont pas encore ouvert au public ne doivent pas être ajoutés à Google My Business.
  • Les biens immobiliers en vente ou en location, tels que les maisons de vacances ou les appartements vacants, ne peuvent pas être répertoriés sur , et aucune fiche ne peut leur être associée.
  • Vous ne pouvez pas ajouter d\’informations pour les magasins dans lesquels vous entreposez vos produits, mais qui ne vous appartiennent pas.
  • Vous ne pouvez pas non plus ajouter de page Google+ Local pour un service, un cours ou une réunion dispensé de façon continue dans un établissement qui ne vous appartient pas ou que vous n\’êtes pas habilité à représenter.
  • Indiquez le numéro de téléphone direct de votre établissement plutôt que celui d\’un centre d\’appels.
  • Ne fournissez pas un numéro de téléphone ni une URL redirigeant les internautes vers des pages de destination ou des numéros de téléphone autres que ceux de votre établissement proprement dit.
  • Sélectionnez au moins une catégorie dans la liste des catégories disponibles. Les catégories doivent donner des informations sur le type d\’établissement (un hôpital, par exemple) et non décrire ses activités (la vaccination) ni les articles qu\’il vend (produits Sony ou papier imprimante). Ces informations peuvent être ajoutées dans la description.
  • Deux ou plusieurs marques à une même adresse doivent créer une page locale par marque si chaque marque a sa propre activité de façon indépendante. Surtout ne fusionnez pas ces noms de marques en un seul nom.

    Si votre entreprise vend une autre marque que la sienne, elle ne peut créer de page locale pour ladite marque.

  • S\’il existe différents départements dans une entreprise, vous pouvez créer une page locale pour chaque département avec une catégorie unique.
  • Le nom de l\’entreprise indiquée devra correspondre exclusivement au nom réellement connu ou à la raison sociale connue par la clientèle, sans adresse web, ni autres informations supplémentaires, ni codes postaux, ni horaires, ni numéros de téléphone, ni caractères spéciaux.

Google déclare se réserver le droit de suspendre l\’accès à Google My Business ou à tout autre service Google pour les personnes ou établissements qui ne respecteraient pas ces consignes. Dont\’t Act.

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO en tant que Consultant.