Bing commence à appliquer le Droit à l’oubli


Le moteur de recherche de a commencé à supprimer des résultats de recherche qui mentionnent des personnes ayant demandé à bénéficier du Droit à l\’oubli, selon le site Forget.me relayé par reputationvip.com.

 

en Mai 2014, Bing avait commencé à réceptionner les demandes de suppression après avoir mis en ligne un formulaire

Le site Forget.me rapporte que les utilisateurs de son service, qui ont demandé à Bing de supprimer des liens les mettant en cause, ont commencé maintenant à recevoir des réponses.

Ainsi, sur 699 demandes envoyées (pour 1362 liens à supprimer) par l\’intermédiaire de Forget.me, 79 ont reçu une réponse négative (refus de suppression).

 

Parmi ces refus, 2 demandes ont été considérées comme injustifiées alors que tout le reste concerne des liens pointant vers des contenus publiés sur des réseaux sociaux. Bing demande alors à ces requérants de s\’adresser directement à ces réseaux sociaux.

Quant aux réponses positives aboutissant à des suppressions d\’URL, s\’il y en a, Bing, tout comme dorénavant Google, ne communique pas là-dessus comme l\’aurait recommandé l\’UE.