94% des recruteurs utilisent Linkedin pour rechercher des candidats

Recherche de candidats à l\'emploi depuis les résseaux sociaux

La recherche de profils en quête d\’emploi à partir des semble devenue la norme pour de nombreux recruteurs.

Selon la récente étude annuelle de Jobvite, ils sont désormais 93% à utiliser ou qui prévoient utiliser les

Voici les principaux de cette étude de Jobvite :

  • 79% des recruteurs ont recruté des candidats en passant par Linkedin contre 26% avec Facebook et 14% avec Twitter.
Image via Jobvite.com
  • La notoriété des employeurs compte. Alors, 73 % des entreprises mettent en valeur la culture de l\’entreprise pour attirer les meilleurs talents.

    Les médias sociaux permettent en effet aux recruteurs de trouver des candidats de haute qualité à embaucher,  de cibler des talents, d\’engager avec les candidats, d\’évaluer les candidats et de mettre en avant la marque d\’employeur.

  • 73 % des recruteurs avaient prévu augmenter leur budget de recrutement depuis les réseaux sociaux en 2014.
  • 93% des recruteurs déclarent visiter le profil social des candidats avant de décider de les recruter ou pas.
  • Bien que 83% des demandeurs d\’emploi affluent sur Facebook, Linkedin reste le réseau social privilégié des recruteurs.
  • Malgré la prolifération des médias sociaux, 82% des recruteurs estiment que le recrutement de compétences à partir des réseaux sociaux est plus ou moins efficace. Ils scrutent alors sérieusement les profils sociaux des candidats lors de leurs évaluations.
  • 55% des recruteurs ont reconsidéré leur avis sur un candidat après avoir consulté son profil social (soit +13% par rapport à 2013). Et 61% de ces reconsidérations ont abouti à des décisions négatives.
  • 55% des recruteurs utilisent ou envisagent d\’utiliser une version mobile de leurs sites pour soutenir leurs efforts de recrutement.
  • Alors que 44% des demandeurs d\’emploi utilisent le mobile pour leurs recherches d\’emploi, 59% des recruteurs n\’ont pas encore investi dans un site mobile.
  • Seuls 18% des recruteurs se considèrent comme des experts dans le recrutement depuis les réseaux sociaux.