#AmazonWishList permet d\'ajouter des produits depuis Twitter dans une Wish List

#AmazonWhishList d\'Amazon depuis Twitter


Amazon depuis Twitter avec #AmazonCart, avec #AmazonWishList.

Vous pourrez donc Tweeter le hashtag #AmazonWishList

En ce qui concerne , il révèle que ces utilisateurs ont ajouté 7 livres et 5 jouets par seconde dans des whish lists lors de la dernière fête de fin d\’année.

Connexion Amazon et Twitter pour créer une whish list
Image via

Comment fonctionne #AmazonWishList ?

Pour créer une wish list sur Amazon et utiliser le hashtag #AmazonWishList depuis Twitter, vous devez connecter votre compte Twitter et votre compte Amazon. Vous confirmerez ainsi à Amazon que le tweet avec #AmazonWishList provient bien de votre compte Twitter et l\’article convoité sera ajouté à votre liste de souhait sur Amazon.

Vous pourrez par la suite modifier les préférences de cette connexion (pour interrompre) entre vos deux comptes. Tout comme vous pourrez à tout moment accéder à votre wish list pour ajouter ou supprimer des articles. A chaque ajout dans votre wish list, vous recevrez un tweet réponse de @MyAmazon vous décrivant le statut de votre requête (ajouté ou pas et les détails pour finaliser la commande).

Mais attention, cette connexion ne sera pas possible avec les comptes Twitter privés et les tweets privés.

Les produits digitaux tels que les ebooks et les applications peuvent être ajoutés dans une whish list auant que les produits physiques.

A l\’occasion de ce lancement, Amazon déclare lancer une autre nouvelle fonctionnalité dénommée \ »Save-A-Photo\ » qui va permettre aux utilisateurs de sauvegarder n\’importe quelle image (saisie d\’écran) de produit depuis n\’importe quel site web dans leurs Wish Lists Amazon.

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO.