71% des auteurs ayant un profil Google+ n\'utilisent pas l\'Authorship

Chiffres adoption de Google AuthorShip



sans être connectées à leurs comptes Google Plus.

personnes connectées à leur profil.

.

+Eric Enge

Méthodologie de l\’étude

Pour les éditeurs, Eric Enge a vérifié les points suivants :

  • Ont-ils une page dédiée aux auteurs sur leurs sites ?

Images via stonetemple.com

Résultat des courses concernant les 150 sites de grands médias :

  • 79% des 72 sites qui ont essayé de l\’installer (soit 57) affichent correctement le balisage des données structurées.
  • 25% des 28 sites qui n\’ont pas tenté l\’installation de l\’authorship (soit 7) affichent correctement le balisage des données structurées. Sans doute à l\’aide du balisage schema.org.

Résultats pour les 500 auteurs travaillant pour le compte des 150 sites de grands médias et qui ont oui ou non un profil +, il s\’agit de savoir,  s\’il l\’avaient, dans quelle mesure ils l\’utilisent dans leurs articles pour en revendiquer la paternité.

  • 261 auteurs, soit 50,2%, n\’avaient pas de profil Google+.
  • 108 auteurs, soit 20,8%, avaient un profil Google+ mais n\’avaient aucun lien de profil pointant vers le site de leurs Editeurs. Donc, pas d\’authorship.
  • 151 auteurs, soit 29%, avaient un profil Google+ avec un ou plusieurs liens pointant vers le site de leurs Editeurs. Donc, authorship.

Ainsi, sur les 500 auteurs vérifiés, 71% (soit 369) ne participaient pas à l\’AuthorShip.

Au final, cette étude, qui reste juste une étude avec une moyenne sur un panel précis, attesterait du fait que l\’authorship était assez compliqué à installer pour les auteurs qui l\’abandonnaient ou l\’ignoraient.

Ce qui pourrait d\’une manière ou d\’une autre justifier sa suppression.

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO en tant que Consultant.