Twitter détaille comment son outil BotMaker a réduit le spam de 40%

Twitter BotMaker Logo



Ils sont nombreux les utilisateurs de qui se plaignent très souvent de spams dans leur Timeline.

Pour lutter efficacement contre ce fléau qui sévit sur sa plateforme, a créé BotMaker, un système anti-spam, dont il nous livre certains détails qui lui ont permis de réduire de 40% les spammy.

La nature en temps réel de Twitter signifie aussi que tous les systèmes doivent fonctionner sans ajouter de délai latence au service.

L\’outil BotMaker est régi par trois principes directeurs, selon Twitter:

  • Empêcher la création de tweets indésirables;
  • Réduire la quantité de spams visibles sur Twitter;
  • Réduire les temps de réaction aux nouvelles attaques de spams.

Image via

Le système BotMaker se compose d\’un ensemble de règles, qui sont appelées bots, qui régissent ce qu\’il faut faire quand une action (tweet) est marquée comme spam. Ses processus sont divisés en trois moments différents : en temps réel, en quasi-temps réel et périodique (hors ligne).

La syntaxe de la règle de BotMaker est conçue pour être lisible, modulaire et rapide à déployer. L\’objectif étant pour Twitter de réagir aux attaques de spams dans les minutes qui suivent, donc instantanément, au lieu d\’attendre des heures ou des jours comme auparavant.

Il  y a certainement plus à faire du côté de Twitter pour éliminer le spam, mais ses derniers efforts semblent avoir un effet positif. Et Twitter tient à le faire savoir.

D\’où ce post dans lequel ces ingénieurs expliquent dans le détails tout le processus de la lutte contre le spam sur Twitter. Ce qui est à mettre à son crédit.

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO.