Google arrête l\'Authorship et officialise le PublisherShip

Pas plus tard que la veille, je publiais un article faisant mention de la disparition des photos d\’authorship dans les résultats personnalisés de .

Clap de fin de Google Authorship

Et ce, en faisant suite à une déclaration de John Mueller lors d\’une récente Hangout.

Finalement, il s\’en est suivi une autre annonce du même John Mueller de Webmaster déclarant l\’arrêt définitif de l\’Authorship et de toutes ses fonctionnalités.

Comme dirait l\’autre, avoir travaillé pendant plus de 3 ans pour optimiser notre authorship pour en arriver là.

Ainsi, plus personne ne pourra lier son profil Google+ à ses contenus web afin d\’en revendiquer la paternité. De même plus aucune photo de l\’Authorship n\’apparaîtra sur les pages de résultats de Google, tout comme la simple mention du nom de l\’auteur d\’un résultat avec un lien pointant vers son profil Google+.

Ainsi va Google…

Fin de Google Authorship via Google.

Désormais, parlons de PublisherShip

Donc, plus aucun internaute ne sera influencé par son entourage social sur les pages de résultats de Google. On revient ainsi au statut quo ante, celui d\’avant l\’arrivée de Google+.

Par contre comme je vous l\’annonçais dans mon post de la veille, Google officialise, de facto mais en silence, l\’existence du PublisherShip (jusqu\’à preuve du contraire !). Désormais, et au moment de la rédaction de cet article, seuls les logos des pages My Business s\’affichent dans les résultats personnalisés avec un lien vers les posts Google+ des pages My Business et avec un  autre lien sur le nom de la page ou de la marque vers la page Google My Business elle-même.

Voici d\’ailleurs un commentaire de John Mueller dans le post intégré ci-dessous :

Le PublisherShip est l\’équivalent de l\’authorship, mais uniquement pour la page My Business. C\’est là où tout se passe désormais. La confiance de Google a été transférée des profils Google+ vers les pages .

En cause, l\’ouverture récente des profils Google Plus à l\’utilisation libre des pseudos qui, in fine, n\’apporterait plus aucune crédibilité aux yeux de Google. Mais, Google se devait de le faire pour absorber les centaines de milliers de profils de son réseau social Orkut qui va fermer définitivement en Septembre prochain.

Ceux-ci ayant été invités à migrer avec leurs pseudos vers Google+.

Il faut aussi reconnaître que l\’authorship en lui-même n\’a pas produit le résultat escompté, c\’est à dire une adhésion massive de tous les webmasters et autres auteurs de contenus. Ceci étant dû au fait de la complexité de son installation par rapport à la simple validation d\’un site depuis les pages My Business.

Et puis, souvenez-vous, Google vient de déclarer le guest de faible qualité comme étant du spam. En retirant donc l\’authorship, c\’est aussi une autre façon plus simpliste pour Google d\’envoyer un signal d\’arrêt au Guest Blogging. Et donc, de n\’accorder les signaux sociaux de Google+ qu\’aux seuls contenus produits par la Page My Business qui lui paraît désormais plus crédible.

Ce sont d\’ailleurs les pages Google+ qui ont, jusqu\’ici, bénéficié de l\’affichage sur les SERPs (pour l\’instant qu\’aux Etats-Unis) des articles In-Depth (ou articles profonds). C\’était déjà un signe… de plus de confiance pour celles-ci.

Vous l\’aurez donc compris, la visibilité sur Google Search à partir de vos activités sur Google+ passent maintenant par les Pages My Business. Et surtout, pensez à utiliser de plus en plus le balisage  sur votre site.

Au final, c\’est une grosse claque que viennent de prendre tous les marketeurs et autres webamsters qui ont cru en l\’Authorship et ont pensé pouvoir s\’en servir pour gagner en visibilité sur Google Search. La déception doit être grande… chez vous aussi ?

Auteur : Noel Nguessan

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe en tant que nom de domaine depuis 2007 comme site de mon entreprise avant de devenir en 2010 un site d'information SEO à part entière. Pour ma part, j'ai été intégré le monde de l'internet 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000. Par la suite, après avoir exercé très tôt en free-lance auprès de plusieurs start-ups jusuq'en 2010 en tant développeur Web, je suis tout naturellement arrivé au référencement Web, notamment après avoir lu les premiers articles SEO d'Olivier Andrieux (Abondance.com) qui m'a beaucoup inspiré dans ce métier. Je lui dit merci. J'ai ainsi pu poursuivre ma carrière en travaillant discrètement en free-lance pour des agences Web qui créaient des sites mais avaient ponctuellement besoin de quelqu'un qui pouvait leur fournir des recommandations d'optimisation web en fonction de la clientèle. Je pense avoir longtemps respecté les règles de discrétion de mes apporteurs d'affaires et surtout avoir bien rempli les différentes missions à moi confiées. Aujourd'hui, la retraite se rapproche. Alors je passe le plus clair de mon temps à divulguer le marketing internet et des réseaux sociaux à travers mon site Arobasenet.com... Certes, il s'agit sur ce site de relayer des news SEO de sources anglaises, mais c'est un travaille plus que passionnant. Tant je découvre des articles d'intérêt que je partage mes fidèles lecteurs. Arobasenet.com, c'est à ce jour (Juillet 2021) : - 6.784 articles publiés depuis 2010 - Plus de 34 millions de pages vues - 300.000 pages vues en moyenne par mois.