Guest Blogging : Quand de grands sites mettent tous leurs liens sortants en NoFollow

Finalement, Matt cutts semble avoir réussi à installer la psychose chez de nombreux responsables de grands sites qui pratiquaient jusqu\’ici le guest blogging.

Le symbole avec la pénalité de MyBlogGuest.com aura véritablement marqué les esprits et atteint son but.

Figurez-vous que le très respectable site Econsultancy.com vient de déclarer tout de go qu\’il mettait dorénavant tous ses liens sortants, présents et à venir, en NoFollow. Et pourtant, ce site n\’a réellement pas la réputation de faire du guest blogging dans un objectif SEO.

Econsultantcy déclare dans un post sur son site qu\’il considère le guest blogging comme risqué, quoiqu\’en disent les irréductibles SEO qui voudraient toujours prétendre le contraire. Et pourtant, jusqu\’ici, il ne laissait la plupart du temps que la possibilité d\’envoyer un lien qu\’à partir de la bio de l\’auteur invité.

Mais, constate Econsultancy, une récente phrase de Matt Cutts, donc de Google, qui dit \ »we worried about links in signatures\ » (nous nous méfions des liens dans la bio) leur aurait fait comprendre que Google s\’apprêterait à frapper très fort à ce niveau. Alors que, selon eux, et j\’y adhère, un lien retour dans une bio serait amplement justifié pour un auteur invité.

Eh oui, nous en arrivons là en ce moment. Les pénalités manuelles contre les sites de guest blogging se poursuivraient. Alors, plutôt que de tenter le diable, des sites de grande qualité et hors de tout soupçon se sentent obligés de prendre les devants pour préserver leur business.

Que peut-on en déduire ? Que les liens sont encore trop précieux dans l\’algorithme de classement de Google et qu\’il fera tout pour dissuader tous ceux qui voudraient manipuler leurs pages de résulats.