Les pénalités Google pourraient suivre votre site Web à vie

C’est encore une autre surprise que nous offre John Mueller de Google Webmaster Tools. Mais, cette fois, la surprise vient de là où on ne l’attend pas.

Nous savons qu’avec un site web pénalisé que l’on transfère sur un nouveau nom de domaine en redirigeant les anciennes URLs vers ce nouveau domaine, la pénalité de Google vous suivra en raison des redirections mises en place.

Par contre, comme le mentionne Barry Schwartz, ce que nous ne savions pas, c’est que si votre site a été pénalisé et que vous le transférez sur un nouveau nom de domaine sans faire de redirections 301, Google passera par-dessus pour faire suivre la pénalité sans pour autant rediriger les liens.

Si le nouveau site est une copie de l’ancien site et que vous ne faîtes que changer de nom de domaine dans le but d’abandonner les anciens liens et la pénalité qui vous a été infligée, Google vous rattrapera.

C’est ce qui ressort de la vidéo ci-dessous dans laquelle John Mueller (23ème minute) fait savoir que Google serait en mesure de transférer aussi la pénalité même sans aucune redirection. Selon lui, Google a les moyens de savoir que ce nouveau site avec un autre nom de domaine a une pénalité qui devrait « lui coller à la peau ». C’est un peu le syndrome du sparadrap du capitaine Haddock…

 

Finalement, la solution pour fuir une pénalité ne réside pas dans une fuite en avant en changeant de nom de domaine. La solution serait soit de faire ce qu’il y a à faire pour faire lever les pénalités, soit repartir de zéro avec un nouveau nom de domaine et de nouveaux contenus.