Google : Voici pourquoi aucun ex-Googler ne révélera jamais les secrets de classement


Surtout pour savoir pourquoi ces ex-Googlers ne vendent-ils pas ce qu\’ils savent ou ne publient-ils pas le secret de l\’algorithme de classement de Google pour vite s\’enrichir ?

Ou, pourquoi ces ex-Googlers n\’exploitent-ils pas tout ce qu\’ils savent pour leur propre compte ? Y a-t-il un secret à ce mutisme?

Barry schwartz a posé la question à d\’anciens employés de l\’Equipe Quality Search de Google pour en avoir le coeur net.

Voici les raisons avancées par l\’un d\’eux, +Pedro Dias, ancien Analyste dans l\’Equipe Quality Search, qui y a travaillé pendant près de 5 ans :

  • Parce que les Googlers de la Search Quality détestent aussi le spam et tout ce qui se rapproche de près comme de loin de la manipulation. Pedro Dias juge le côté sombre du web pas vraiment glorieux…
  • Parce que cela pourrait porter atteinte à la confiance qu\’il y a d\’une part entre lui et tous ses collègues actuels et d\’autre part entre lui et ses ex-collègues.
  • Parce qu\’il préfère gagner de l\’argent sur le long terme ( et pendant longtemps) à la sueur de son front que de profiter d\’un système qu\’il connaît de l\’intérieur.
  • Parce que les anciens Googlers ne considèrent pas le comme un corrompu ou un manipulateur… Par conséquent, les ex-Googlers préfèrent aider les entreprises à comprendre ce qu\’est la recherche internet plutôt que de vendre des soi-disant formules magiques et profiter de ces entreprises.
  • Parce que les ex-Googlers ont signé un accord de confidentialité avec Google. Ce qui n\’enlève rien, selon Pedro Dias, à ce qu\’il a dit plus haut.
  • Et parfois, parce que les ex-Googlers préfèrent garder secret des choses qu\’ils savent et que d\’autres ne savent pas…

Voici maintenant comment bien sur Google.

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO.