Google: GoogleBot ne suivrait que 5 redirections 301 à chaque visite

46ème min.) de +John Mueller, relayée par Barry Schwartz, nous indique qu\’arrivé à ce nombre fatidique de 5, le \ »paresseux\ » robot de ne s\’occupe plus des redirections 301 jusqu\’à sa prochaine visite.

Et encore, les 5 redirections indiquées ici ne sont qu\’un maximum. Car, GoogleBot aurait tendance à ne suivre dans la plupart des cas que 2 liens redirigés.

C\’est donc la première fois que Google indiquerait un nombre de redirections suivies par GoogleBot à chaque visite. Ce qui pourrait donc parfois expliquer le temps mis pour la prise en compte des redirections 301 qui devrait en principe transférer la quasi-totalité du PageRank de l\’ancienne URL vers la nouvelle URL.

C\’est pourquoi il faut attendre un bon moment avant de supprimer une redirection permanente mise en place.

Déjà en juin 2011, le même John Mueller avait donné une réponse quasiment similaire sur le forum Webmaster Central de Google :

Hi Zan

Looking into some of the sample URLs, I don\’t see anything problematic there. We use caching to help reduce the load of crawling all content, and sometimes we just want to confirm that the redirect is still there.

Because of that, it can happen that we crawl the redirecting URL, see the redirect, and then use the last cached version of the final URL for the rest of the processing. As long as we\’re still regularly crawling the final URLs, and they\’re still being indexed appropriately, then things should be ok :-).

John Mueller expliquait alors que Google utilisait le cache afin de réduire le temps d\’exploration de tous les contenus d\’un site. Mais parfois, le robot ne cherche qu\’à avoir une confirmation que la redirection est toujours bien présente.

Pour cette raison, il peut arriver que GoogleBot explore l\’URL de destination de la redirection, ou tout simplement voit la redirection et finisse par n\’utiliser que la dernière version mise en cache de l\’URL de destination pour terminer le processus.

Et, tant que Google explorera régulièrement les URLs de destination des redirections du site, elles seront correctement indexées au fil du temps et tout rentrera dans l\’ordre.

Auteur : Noel Nguessan

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe en tant que nom de domaine depuis 2007 comme site de mon entreprise avant de devenir en 2010 un site d'information SEO à part entière. Pour ma part, j'ai été intégré le monde de l'internet 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000. Par la suite, après avoir exercé très tôt en free-lance auprès de plusieurs start-ups jusuq'en 2010 en tant développeur Web, je suis tout naturellement arrivé au référencement Web, notamment après avoir lu les premiers articles SEO d'Olivier Andrieux (Abondance.com) qui m'a beaucoup inspiré dans ce métier. Je lui dit merci. J'ai ainsi pu poursuivre ma carrière en travaillant discrètement en free-lance pour des agences Web qui créaient des sites mais avaient ponctuellement besoin de quelqu'un qui pouvait leur fournir des recommandations d'optimisation web en fonction de la clientèle. Je pense avoir longtemps respecté les règles de discrétion de mes apporteurs d'affaires et surtout avoir bien rempli les différentes missions à moi confiées. Aujourd'hui, la retraite se rapproche. Alors je passe le plus clair de mon temps à divulguer le marketing internet et des réseaux sociaux à travers mon site Arobasenet.com... Certes, il s'agit sur ce site de relayer des news SEO de sources anglaises, mais c'est un travaille plus que passionnant. Tant je découvre des articles d'intérêt que je partage mes fidèles lecteurs. Arobasenet.com, c'est à ce jour (Juillet 2021) : - 6.784 articles publiés depuis 2010 - Plus de 34 millions de pages vues - 300.000 pages vues en moyenne par mois.