Google : Matt Cutts clarifie sa position sur le Guest Blogging


Les réactions ne se sont pas faites attendre après la déclaration de Matt Cutts  dans un post dans lequel il déclarait que \ »Guest Blogging is done\ ». Pour dire que le Guest Bloggging pouvait être considéré comme \ »mort\ ».

De nombreux professionnels SEO ont interpellé Matt Cutts  pour essayer de lui faire entendre raison et lui faire comprendre qu\’il ne pouvait pas mettre tous les sites de Guest Blogging dans le même panier.

Face à ce tollé qui montait crescendo, Matt Cutts est d\’abord intervenu sur son blog pour répondre à quelques commentaires pour justifier sa position initial. Mais, il restait ferme pour dire que cela ne pouvait pas continuer de cette façon. Surtout après l\’email qu\’il a lui-même reçu et qui lui demandait d\’accepter un guest post sur son blog.

Au fil de la journée, et face à la pression qui montait, Matt Cutts a commencé à mettre un peu d\’eau dans son vin en changeant le titre de son post initial en ajoutant \ »For SEO\ ». Ce qui donnait dorénavant comme titre de son article \ »The decay and fall of guest blogging for SEO\ ». Ce qui démontrait déjà un fléchissement. Avant d\’ajouter en sus le texte qui suit en fin d\’article :

Added: It seems like most people are getting the spirit of what I was trying to say, but I’ll add a bit more context. I’m not trying to throw the baby out with the bath water. There are still many good reasons to do some guest blogging (exposure, branding, increased reach, community, etc.). Those reasons existed way before Google and they’ll continue into the future. And there are absolutely some fantastic, high-quality guest bloggers out there. I changed the title of this post to make it more clear that I’m talking about guest blogging for search engine optimization (SEO) purposes.

I’m also not talking about multi-author blogs. High-quality multi-author blogs like Boing Boing have been around since the beginning of the web, and they can be compelling, wonderful, and useful.

I just want to highlight that a bunch of low-quality or spam sites have latched on to “guest blogging” as their link-building strategy, and we see a lot more spammy attempts to do guest blogging. Because of that, I’d recommend skepticism (or at least caution) when someone reaches out and offers you a guest blog article.

Matt Cutts clarifie donc sa position sur le Guest Blogging en disant ceci :

… Je ne cherche pas à jeter le bébé avec l\’eau du bain. Il y a plusieurs bonnes raisons qui peuvent justifier de faire du guest blogging (la visibilité, la notoriété, le trafic, créer sa communauté, etc). Ces raisons ont toujours existé bien avant Google et continueront d\’exister dans le futur. Et il existe réellement des guest bloggeurs de très bonne qualité. J\’ai changé le titre de ce post pour le rendre plus clair et dire que je parlais du guest blogging réalisé uniquement dans un but SEO (ranking).

Je ne parle pas non plus des plateformes multi-auteurs. Des blogs multi-auteurs de bonne qualité existent depuis le début du web et sont pertinents, intéressants et utiles.

Je veux juste attirer l\’attention sur le fait qu\’un tas de sites de faible qualité ou spammy ont adopté le guest blogging comme stratégie d\’acquisition de liens. Et, nous constatons trop de tentatives de spams provenant du guest blogging. C\’est pour cette raison que je recommande la méfiance (ou au moins de faire attention) lorsqu\’une personne vous contacte et vous propose un article en invité.

Conclusion : vous pouvez continuer à faire du guest blogging si vous acceptez de ne pas inclure de liens dans vos guest posts ou, tout du moins, si vous mettez vos liens en NoFollow. Mais, cette mise à jour ne veut pas dire que Google ne va pas réagir face au phénomène qui s\’est quand même amplifié depuis un certain temps. Alors, take care !