Google va-t-il remplacer L\'URL affichée par le nom de domaine sur ses Pages de résultats ?

Nouveau test de Google.

Google Operating Systemdans un post en date du 19 octobre dernier.



Le site Abondance.com

Peut-on alors voir une relation entre d\’une part le lancement d\’Hummingbird, le nouvel algorithme de Google, et d\’autre part l\’amplification du (Not Provided) qui devrait bientôt atteindre les 100% et les tests actuellement en cours sur les SERPs de Google ?

Parce qu\’en remplaçant l\’URL des pages affichées sur ses pages de résultats par le , Google serait assuré de masquer aussi les mots clés inclus dans les URLs descriptives qui apparaissent aussi en gras. Ce qui serait aussi une autre façon pour Google de faire comprendre au référenceur qu\’avec son nouvel algorithme , il serait en train de réellement s\’éloigner des mots clés pour ne tenir compte uniquement que de l\’expérience utilisateur qui est au coeur de son nouvel algorithme.

Par conséquent, deviendrait-il inutile d\’intégrer des mots clés dans les URLs ? Toujours est-il que Google reste dans sa logique de masquer les mots clés aux référenceurs SEO.

Voici une autre explication que donne Google Operating System pour ces tests en cours sur les pages de résultats de Google :

Most people don\’t understand URLs and find them too complicated. That\’s why many of them use search engines instead of typing URLs in the address bar, even for sites they visit frequently.

En d\’autres termes, l\’utilisateur lambda ne comprend rien aux URLs et les trouvent compliquées. C\’est pourquoi il utilise les moteurs de recherche plutôt que la barre d\’adresse de son navigateur, même pour les sites qu\’il a l\’habitude de visiter. Ce qui n\’est pas faux !

Ainsi, pour Google, il s\’agit de simplifier la lecture des résultats pour l\’utilisateur lambda. Même s\’il reconnaît que les URLs affichées fournissaient de nombreuses informations telles que la date de publication, le sujet de l\’article et parfois sa catégorie.

D\’autre part, et pour en revenir à l\’algorithme Hummingbird, en mettant en valeur les fils d\’ariane (voir image ci-dessous) à la suite du nom de domaine qui remplacerait l\’URL, Google pourrait ainsi inciter les marketeurs à utiliser les (Schema.org). Lesquelles microdatas qu\’il semble apprécier davantage avec l\’avènement de Hummingbird pour leur facilité de compréhension du contexte des contenus indexés.

(Cliquez sur l\’image pour l\’agrandir)

Découvrez comment Bien référencer son site internet sur Google
Découvrez comment Bien référencer
son site internet sur Google