Interview de Matt Cutts concernant Google Penguin et le Negative SEO

Matt Cutts et Pingouin.


Deux semaines après le lancement de Google Penguin, Matt Cutts, responsable webspam chez Google, vient de livrer son point de vue sur cette opération dans une interview accordée à Danny Sullivan de SearchEngineLand.com.

Dans cette interview fort enrichissante, Matt Cutts livre ses impressions, donne des précisions, parle du Negative SEO qui inquiète et nous dit comment retrouver les positions après une pénalité Google Penguin.

Google Penguin est un succès, selon Matt Cutts

  • Danny Sullivan : L\’objectif d\’une mise à jour d\’un algorithme est d\’améliorer les résultats. Qu\’en est-il de Google Penguin ?  Matt Cutts : De notre point de vue, Google Penguin est un vrai succès !
  • Danny Sullivan : Que pensez de tous ces résultats bizarres, faussés (ndlr : dans les SERPs)?
    Matt Cutts : Bien entendu, juste après le lancement de Google Penguin, les gens ont commencé à citer des exemples de résultats faussés. Notamment avec le cas du site officiel de Viagra qui était dévancé par des sites secondaires. Et bien d\’autres exemples de sites sans véritables contenus qui occupaient les premières places…
  • Danny Sullivan : Alors, comment pouvez-vous parler de succès avec ça ?
    Matt Cutts
    : Une majorité de ces cas existaient bien avant que Google Penguin ne soit lancé. Ils ne sont pas la cause de Penguin. Il n\’y a que le seul cas de Viagra qui a été corrigé (Note De La Rédaction (ndlr) : il y a donc des corrections manuelles quand le Penguin n\’est pas efficace).

Les erreurs de pénalité Google Penguin

  • Danny Sullivan : Que pouvez-vous dire à propos des erreurs de pénalités ? De nombreux webmasters estiment avoir été injustement pénalisés alors qu\’ils ne font pas spam.
    Matt Cutts
    : Nous avons eu vent de quelques cas pour lesquels nous avons besoin de pousser assez loin les investigations. Mais ce changement d\’algorithme n\’a pas le même impact qu\’avec Google Panda ou Google Florida.

    Le Panda Update est une mise à jour importante de Google qui ciblait l\’année dernière les sites de faible qualité. Le Florida Update de 2003 était une mise à jour majeure de Google qui avait pour objectif l\’amélioration de la qualité des recherches.

    Je vous confirme que ces 2 mises à jour (Panda et Florida) ont eu plus d\’impact que Google Penguin (ndlr : Forcément, si ces 2 premières mises à jour ont servi de prélavage, il n\’y a pas grand-chose à nettoyer après !!).

    Bien entendu, tout le monde ne sera pas d\’accord avec ce que je dis. En même temps, il faut reconnaître qu\’un site qui perd sa position, c\’est autre site qui en gagne. Et vous n\’entendrez jamais parler de ceux qui ont gagné des positions.

    Google reste convaincu que Google Penguin a permis de mettre hors jeu ceux qui spamment son index ou qui avaient l\’intention.

  • Danny Sullivan : Nous avons étudié les rapports d\’après Penguin, et nous avons compris pourquoi des sites dévissaient de leur position préalable. Mais, tout de même, si Google Penguin marche si bien, comment se fait-il qu\’on retrouve encore des sites de spammeurs en tête des SERPs ?
    Matt Cutts
    : Aucun algorithme n\’est parfait. Autant nous travaillons toujours pour la perfection, autant nous nous posons la question suivante : \ »avons-nous fait mieux qu\’avant ?\ ». En général, c\’est oui !

    Google Penguin a un objectif de précision. A savoir, agir efficacement contre toutes les pages renvoyant un fort signal de sur-optimisation ou de spam. Seulement, voilà ! Quelques pages réussissent à passer à travers les mailles du filet. Mais, cela reste très marginal en ce moment.

Retrouver son référencement d\’avant

  • Danny Sullivan : Une des grande difficultés avec Google Penguin Update est de dire aux webmasters des sites web qui ont été impactés comment recouvrer leur référancement d\’avant. Tout site web pénalisé étant irrémédiablement suspecté d\’avoir spammé Google.  Comment les gens peuvent-ils se sortir de ces pénalités Google Penguin ? Surtout quand ils ne peuvent avoir aucun contrôle sur ses backlinks !

    Matt Cutts
    : Vous savez, l\’une des raisons principales que nous avons observée lorsque nous examinions les pages pénalisées par Penguin Update, nous avons rapidement constaté de mauvaises pratiques de netlinking.

    De nombreuses personnes utilisent des CMS tels que WordPress avec des liens en footer qui renvoient vers le site du créateur du thème. Ou encore ils ont des pratiques de liens réciproques avec de pauvres sites, ou bien encore ils achètent des liens ou participent à des réseaux d\’échanges de liens comme ceux que nous avons récemment désindexés.

    Une fois les sites nuls ou les réseaux de liens désindexés, forcément les sites qui recevaient ces nombreux backlinks dégringolent aussi par ricochet.

  • Danny Sullivan : Alors, comment fait-on pour se réhabiliter ?
    Matt Cutts
    : Il est toujours possible de retrouver son classement. Il suffit de corriger ses erreurs de sur-optimisation et surtout de supprimer les mauvais backlinks. Dans tous les cas, il faut essayer de corriger ce que vous pouvez.
  • Danny Sullivan : Si on corrige ses erreurs, comment peut-on savoir si c\’est bon ?
    Matt Cutts
    : En principe, vous devez constater que vous avez retrouvé votre trafic Google d\’antan. Mais pour se faire, vous devez attendre la prochain lancement de Google Penguin. Tout comme avec Google Panda.
  • Danny Sullivan : Penguin Update pénalise-t-il le site en entier ou des pages spécifiques suspectées ?
    Matt Cutts
    : … (silence !)

    Commentaire de D. Sullivan
    : Autant Google Panda a un impact sur l\’ensemble du site, autant je pense que Google Penguin doit être de la même veine !

    Matt Cutts
    : En ce sens qu\’une page pénalisée déteint aussi sur le référencement de l\’ensemble du site. Une fois de plus, retrouver son référencement implique un nettoyage de spam. Mais, si vous faîtes des corrections et qu\’au prochain lancement de Google Penguin vous démeurez toujours impacté, vous devez penser à créer un nouveau site (NDLR : avec un nouveau nom de domaine ?).

Quid du Negative SEO ?

Bien avant Google Penguin, le Negative SEO existait. Mais depuis Penguin Update, on en parle de plus en plus. Et ce, suite à la désindexation des réseaux de liens qui ont fait chuté les sites qui y étaient affiliés. Du coup, la psychose s\’est installée.

Et pourtant, Google a toujours affirmé qu\’aucun autre site mal intentionné ne pouvait négativement influencé le référencement d\’un autre site à l\’aide de backlinks pourris.

Parce que Google estime que si vous êtes un bon site, de bonne notoriété, vous devez avoir de bons backlinks naturels forts qui vont diluer ces backlinks pourris. Par conséquent, il considère que si vous êtes atteint, c\’est que vous-même vous n\’êtes pas vraiment un bon site !!

  • Et Matt Cutts de préciser: Nous avons travaillé dur pour être sûr qu\’aucun site ne peut nuire à un autre site. La majorité des 700 000 messages envoyés à certains webmasters cette année ne concerne pas tous de mauvaises pratiques de backlinks. Pour autant, beaucoup de sites ont eu à la fois des pénalités manuelles et algorithmiques.

    Dans tous les cas, le fait de recevoir un message de notre part est un signe précurseur d\’un déclassement. Si le webmaster effectue les corrections et qu\’il nous envoie rapidement une demande de reconsidération, il peut éviter le déclassement à temps.

Voici maintenant comment bien référencer son site sur Google en 2014.